Amérique : une femme à la tête d’un grand commandement militaire

Une femme va pour la première fois prendre la tête de l’un des grands commandements militaires opérationnels américains. Le secrétaire à la Défense Ashton Carter l’a annoncé vendredi.

Robinson

Robinson

Le général de l’US Air Force Lori Robinson, dont la nomination doit être confirmée par le Congrès, va diriger le commandement des forces américaines pour l’Amérique du Nord (Northcom) et le commandement militaire chargé de la sécurité aérienne des Etats-Unis et du Canada (Norad, North American Aerospace Defense Command).

« Elle a une très grande expérience opérationnelle » et une « très bonne capacité managériale », a souligné M. Carter, dans une intervention publique à Washington.

Les femmes jouent un rôle de plus en plus important dans l’armée américaine, où elles représentent environ 15,6% des effectifs, d’après hebdo.ch .

L’administration Obama a décidé qu’elles pourraient désormais accéder à tous les postes de combat, y compris les plus exposés comme les forces spéciales, à condition qu’elles satisfassent les critères de condition physique attachés au poste.

Cette décision officialisée fin 2015 est aujourd’hui en cours de mise en œuvre par le Pentagone.

Le secrétaire à la Défense a également annoncé récemment plusieurs mesures pour faciliter la vie des femmes dans l’armée, dont un congé maternité de 12 semaines dans tous les services, et l’obligation de salles d’allaitement sur les sites militaires employant plus de 50 femmes.

Une autre femme, le général Diana Holland, a pris en janvier la tête du corps des Cadets de la prestigieuse académie militaire de l’armée de terre de West Point.

Le général Lori Robinson était jusqu’à maintenant la commandante des forces aériennes dans le Pacifique.