A 18 ans, elle émerveille plus de 10.000 spectateurs

Elle est jeune, elle est déterminée à réaliser son rêve qui est d’être une rappeuse nationale et internationale. Elle a grandi dans les mains de sa mère entre la Sierra Leone et la Guinée. Même si celle-ci s’est beaucoup opposée à ce qu’elle fasse la musique, mais elle a fini par l’accepter. Elle, c’est Aicha Bah AKA Ashley 18 ans, élève à Wetland académie, en classe de 12e.

ASHLEY en interview

ASHLEY en interview

Ashley est nouvelle dans le monde musical, mais avec son talent et sa bravoure elle a pu rencontrer l’un des plus grands producteurs guinéens, en occurrence Tidiane Soumah. D’après la jeune chanteuse, elle a fait connaissance avec le patron des productions Tidiane World Music, par le biais de son manager Ouspé.

Un début réussi pour Ashley, elle fait ses preuves dans deux grands concerts à Conakry, celui du concert Bye Bye Ebola et celui de Black M, qui s’est déroulé tout récemment. La jeune fille de 18 ans, a convaincu et émerveillé le public mélomane guinéen. Depuis, elle fait parler d’elle partout dans la capitale. D’ailleurs elle avait confié à notre rédaction qu’elle allait « faire du fire au concert de black M » et elle l’a fait, car elle était la seule inconnue du public à faire danser et chanter plus de 10.000 spectateurs, qui ne voulaient pas la lâcher. Pour preuve, le public l’a réclamé après sa prestation. La sacrée Ashley !!!

Selon son manager Ouspé, elle a fini un premier album de 14 titres au studio jungle, dont « dongal » où elle met la femme à l’honneur, ou encore les titres « Ash Ash », « siguissa », « ko non ». Elle chante en Anglais, en poular mais aussi en soussou. Elle danse et exige de ses danseuses une chorégraphie à couper le souffle.

Ashley fait de l’urban pod (pod tiré du mot poular podha), une couleur rapsodique teintée de rythme peulh.

La jeune chanteuse a rêvé elle va le réaliser, car à entendre son manager, bientôt des collaborations avec des artistes internationaux et guinéens. Par contre, son album sortira selon les décisions de Tidiane World Music.

Pilimini