Diant Mahi, cette métrologue ivoirienne qui a choisi le « dure boulot » de son père

Author

Categories

Share

Ivoirienne de père et de mère malienne, Diant Mahi est la fille qui a hérité du boulot de son père. Métrologue, elle est née à Abidjan et a fait ses études entre le Mali et la Côte d’Ivoire.

Diant Mahi

Mahi a commencé ses études primaires à l’école Nana Tanoh appartenant à son Père en Côte d’Ivoire. Fille d’une enseignante, sa mère l’inscrit à l’école fondamentale de Tonikoribougou au Mali où elle a continué son primaire.

Mahi a fait son BEPC au collège Moderne de Sevare. Elle a été orientée au lycée des Jeunes Filles de Bamako. Elle a eu son Bac au lycée Askia Mohamed, puis est rentrée en Côte d’Ivoire pour ses études supérieures. Mahi a un Bts en Communication d’Entreprises, un master 2 en Management Communication. Elle est spécialiste en Sécurité Corporelle et Robinetterie Industrielle.

Diant Mahi

Voulant faire comme son père qui fait de la métrologie depuis très longtemps, Mahi est donc technicienne métrologue. Elle est naturellement la directrice du cabinet d’expertise spécialisé en métrologie totale, appartenant à son père. C’est  en 2016 qu’elle a pris la décision de rejoindre son père qui est un métrologue expert agréé.

Diant Mahi

Avant d’être comme son père, elle a fait un stage à la Haute Autorité de la Communication Audio Visuelle, puis une soutenance. Elle a fait un deuxième stage  dans une société de vente d’équipements industriels, où elle a été embauchée après 6 mois.

Entre temps, Mahi faisait des cours du soir en cycle ingénieur à l’école Voltaires de Treichville. Diant Mahi a suivi d’autres formations avec USAID sur le Management et le Leadership Féminin, la Cohésion Sociale et autres.

Diant Mahi

Au delà de sa profession, Diant Mahi a été mannequin pendant 3 ans pour l’association « Rondement Belle« . En 2017 elle a été nommée la plus belle fille du mois de mai, par une agence basée à Londres.

Aminata Diallo 

Author

Share