Leila Rose Loua une guinéenne qui fait parler d’elle au Cameroun et en Guinée avec sa marque de vernis à ongle

Author

Categories

Share

Épouse et mère de famille, Leila Rose Loua est guinéenne et fait parler d’elle en Afrique. Elle est née à N’Zérékoré en Guinée où elle a grandi et est restée jusqu’après ses études universitaires.

Leila Rose Loua

Leila Rose est fruit de l’Institut Supérieur des Arts de Guinée ISAG, elle a eu son bac en 2002 à N’Zérékoré. Leila a fait son primaire entre N’Zérékoré et Guéckédou, le collège et le lycée entre N’Zérékoré et Conakry. Après la fin de ses études en 2009 à l’ISAG de Dubréka, Leila s’est mariée et a suivi son époux au Ghana.

Mais avant même la fin de ses études elle avait fait un temps dans un Crédit Rural, et une formation de un an en Commerce International à l’IPM.

Alors arrivée à Accra au Ghana en 2009, Leila Rose a été pendant deux ans, une femme au foyer histoire de fonder une famille. Après donc avoir eu deux enfants et profité pour apprendre l’anglais entre temps, elle ouvre un salon de coiffure avec la complicité de son mari qui a toujours été là pour elle. Mais son salon n’a pas marché faute de son professionnalisme dans le domaine. Elle le ferme donc pour aller apprendre l’onglerie moderne qui la passionnait.

Pendant donc deux ans, Leila a fait des cours d’esthétique dans un salon avec l’appui financier de son époux. Après, elle s’exerce à la maison pour avoir un petit montant afin de se payer des cours dans une école professionnelle en onglerie et make-up, car elle voulait avoir un diplôme reconnu.

Ainsi, Leila Rose Loua devient une professionnelle et fini par créer sa propre boite « Leila Nail Pro » en 2016, la même année qu’elle est arrivée au Cameroun où elle vit présentement. Elle a sa marque de vernis gel à ongle qu’elle a présenté en Guinée d’abord, depuis novembre 2018. Leila fait aussi la promotion du naturel avec son savon noir qui est vendu au Cameroun.

Leila Rose Loua en action avec Leila Nail Pro

Leila Rose Loua a ce rêve de vendre sa marque dans toute l’Afrique et pourquoi pas dans le monde entier ? Mais aussi de former des filles démunies en onglerie et beauté dans son pays d’origine.

Aminata Diallo

Author

Share