Actrice, chanteuse, épouse et mère, Sonna Seck doit son succès à sa persévérance!

Sonna Seck
0

Née à Mamou dans le Fouta Djallon, Maïmouna Seck aka Sonna, est issue d’une famille Awloubè (Griot). Elle a fait ses études ainsi que ses premiers pas dans la musique et le cinéma, à Conakry.

Maimouna Seck

Maïmouna Seck a fait son primaire à Mahatma Gandhi, son collège à l’école Château d’Eau, puis le lycée à Yimbaya. Après avoir eu ses deux bacs à l’époque, Sonna  échoue au concours qui allait lui permettre d’aller à l’université. Alors, elle se lance dans le cinéma.

Sonna Seck

Ne pas avoir réussi dans les études n’a pas empêché Sonna de réussir dans le cinéma, qu’elle a commencé avec des amis dans son quartier Hafia à Conakry. C’est en 2007 qu’elle participe à la création de la troupe Djouri Djaama. Ainsi elle débute sa carrière d’actrice avec la sortie de son premier film en poular “Yo Allah Fewnou Ein”. Après le succès de ce premier film, Sonna Seck enchaîne avec une cinquantaine de films dont les célèbres “Guigol Naferai Djoki”, “Mouyidè Allah”, “Ahh Debbot”.

Sonna Seck

Sa vie d’actrice lui a permis de faire beaucoup des tournées en Guinée, notamment à Kindia, Mamou, Faranah, Pita, Labé, N’Zérekoré,  Kankan, Siguiri, Kissidougou,  Mandiana, Boké, Koundara et autres.

Sonna Seck

À côté de son rôle d’actrice, dame Maimouna Seck fait de la musique. C’est toute petite qu’elle commence à imiter des chants traditionnels qu’elle entendait dans les cérémonies.

Sonna Seck

Mais c’est seulement dans son film “Gourdan Païkoun”, où elle jouait le rôle d’une rappeuse avec la chanson “Saya”, qu’elle a été motivée à se lancer dans la musique. Alors l’aventure musicale débute là avec sa troupe Djouri Djaama, en composant quelques singles qu’ils jouaient dans leurs différentes tournées. Les titres “Bounguai”, “Sodanailan” “Inméfidjin”, sont les premières chansons du groupe avant la sortie du morceau qui les a rendu célèbre, le fameux “Tourou Tourou”. Ce seul titre a suffi pour que leur groupe puisse avoir tous les succès et privilèges possibles. Il les a amené d’abord en tournée dans tout l’intérieur du pays et dans la sous région, comme en Gambie, au Sénégal, en Guinée Bissau pour ne citer que ceux ci. Entre temps, il faisait danser toutes les guinéennes et tous les guinéens, jusqu’à être validé par le président Alpha Condé, lors d’une allocution à l’occasion de la fête des femmes le 8 mars 2018, au palais du peuple.

Sonna Seck et Azaya

Finalement, en 2020 sous l’encadrement de Soudou Daardja Prod, l’entreprise du célèbre humoriste Mamadou Thug, Maimouna Seck décide d’évoluer en solo. Très vite, elle remercie son mari qui l’a longtemps soutenu, en lui rendant hommage dans une chanson. Une manière d’annoncer aussi sa carrière solo qu’elle espère mener “jusqu’au bout”, d’après elle. Sonna est en préparation de plusieurs projets qui tournent autour de sa vie d’actrice et de chanteuse. Elle essaie d’apprendre avec les plus célèbres et les aînés, tels que les chanteurs Azaya et Oudy Premier.

Loin du cinéma et de la musique, Sonna Seck défend les droits de la femme et de la fille. Elle affirme être contre toutes violences faites aux femmes et surtout contre le viol des enfants. Étant une maman d’une fille de 4 ans, Maimouna Seck milite pour “la castration des violeurs d’enfants”. Est-elle féministe ou pas? Elle ne l’a pas avoué, mais elle soutient quand même l’émancipation des femmes.

Aminata Diallo

Leave A Reply