Âgée de 14 ans et récemment mariée,  elle est victime d’un viol collectif

Une jeune femme, fraîchement mariée et âgée de 14 ans, a été victime d’un viol collectif dans la sous préfecture de Djonfo, à une quinzaine de kilomètres de la commune urbaine de Labé. Deux hommes, dont un qui a réussi à prendre la fuite, ont violé une jeune femme qui revenait du marché local. L’acte s’est déroulé dans la journée du mardi 14 mars 2017, au niveau d’un pont.

fille violée

fille violée

Selon le beau-frère de la victime, « elle s’est pincée avec deux jeunes sur son chemin de retour du marché, qui lui ont réclamé son numéro de téléphone » dans deux dialectes qui ne sont pas parlés au Fouta Djalon. Elle leur a repondu qu’elle ne comprend pas ces langues, avant de continuer son chemin. Les agresseurs qui étaient sur une moto se sont alors jetés sur leur proie. Ils lui ont attaché la bouche pour l’empêcher de crier et violé. « Elle criait mais sa voix ne sortait pas et c’était en pleine brousse. Quand ils ont fini de satisfaire leur libido, ils l’ont libérée. Elle est rentrée à la maison en pleurant, elle nous a raconté ce qui venait de lui arriver. C’est une fille qui est âgée de 14 ans, elle s’est mariée à mon jeune frère il y a environ 3 semaines », a expliqué ce membre de la famille de la victime.

Poursuivant son récit, il a indiqué qu’elle a été « admise à l’hôpital pour être examiner parce qu’elle souffrait ». L’un des présumés auteurs du viol a été arrêté et mis à la disposition de la justice. « Le responsable de la localité nous a aidé avec l’appui des services de sécurité pour le transférer à Labé », a souligné le beau-frère. Par contre, le second accusé est en cavale, « car nous ne savons rien pour le moment sur son identité ». Quant à l’homme interpelé, il serait un violeur multirécidiviste. « Ce n’est pas la première fois qu’il commet des crimes pareils, son nom est Thierno Djoubairou Diallo. Il est chauffeur de profession », a-t-on appris d’une source proche du dossier.

Source Foutanews