Anesthésiste, présidente d’Agir Tous Contre le Cancer, M’Mah Camara a un parcours qui  poignarde en plein cœur !

Mme M’Mah Camara, anesthésiste à Ignace-Deen, présidente de l’ONG Agir Tous Contre le Cancer, est née au centre ville de Labé dans le Fouta Djallon, elle a grandi à Conakry, la capitale guinéenne.

M’Mah Camara

M’Mah Camara

Ses études primaires elle les a passées à Bowloko dans Labé pendant un an et le reste à Conakry, à l’école primaire de Bellevue Ecole qui est appelée aujourd’hui Tito. Le secondaire entre Dixinn Port et 02 aout dans les années 80, puis elle est repartie dans sa ville natale, Labé, pour faire la santé. Vu sa santé précaire, elle ne pouvait pas faire l’université, d’après elle.

M'Mah Camara

M’Mah Camara

N’ayant pas regretté d’aller faire l’école secondaire de la Santé de Labé, Mme M’Mah Camara continue son parcours scolaire en Coté d’Ivoire, après avoir fait une pratique à Ignace-Deen à Conakry. Elle part donc à Abidjan pour passer son école supérieure en anesthésie-réanimation, pendant quatre ans.

Après Abidjan, Mme M’Mah a travaillé au Centre Mère et Enfant à Conakry, puis à Ignace-Deen encore. Elle a travaillé ensuite avec des médecins qui sont venus de la France, ce qui l’a permis d’aller à l’hexagone pour des vacances et profiter pendant un an pour y travailler avec eux en chirurgie viscérale pour les enfants.

M’Mah Camara

M’Mah Camara

Mme M’Mah qui avait une main liée au pied, voulait coûte que coûte étudier et travailler, elle a malheureusement été rejetée dans des écoles d’anesthésiste, mais ne s’est jamais découragée. Elle marchait avec une canne à l’époque, cependant elle tenait mordicus être du corps médical lorsque certains lui disaient de faire d’autres professions comme le secrétariat.

Elle a quand même pu continuer avec le soutien de quelques personnes, jusqu’à ce qu’elle parte en France et demande qu’on l’aide en la libérant de ses béquilles. Elle fut donc opérée gratuitement pour se libérer de tout obstacle. Mme M’Mah a alors prouvé que qui veut peut !

En 2011, elle crée son ONG de lutte contre le cancer, Agir Tous Contre Le Cancer. Un engagement qu’elle a eu après avoir vécu le cancer du sein de sa mère. Aujourd’hui, elle se base surtout sur le cancer pédiatrique. Avec cette ONG et le soutien de son mari, Mme M’Mah sensibilise et prend quelques malades en charge même si elle le fait avec de maigres moyens.

M’Mah Camara

M’Mah Camara

Elle organise des journées de lutte contre le cancer tous les 04 février à l’instar de beaucoup de pays, ainsi que des séances de dépistage.

Très soucieuse pour les enfants, Mme M’Mah Camara qui est handicapée depuis l’âge de un an, aimerait aider surtout les filles handicapées, afin de leur prouver qu’elles peuvent réussir leur vie, être des grandes dames. C’est un projet qu’elle entend réaliser.

Aminata Diallo