APPUIS AUX  FEMMES DU MALI: le FAFE priorise le Nord

Le Fond d’appui à l’Autonomisation des Femmes et à l’épanouissement de l’Enfant ( FAFE) vient d’officialiser sa ligne financière 2017.

Oumou-Bah ministre malienne de la promotion de la femmeDu  1er juin au 17 juillet, le FAFE a ouvert les offres de candidatures pour accéder à ses services. Autrement dit , ses services seront ouverts à recevoir les dossiers permettant de postuler aux fonds.  La date de clôture auparavant fixée au 15 juillet 2017 a été reportée au lundi 17 juillet 2017 à 16h. Ce sont les 5 régions du Nord qui bénéficieront des subventions prévues par le département dirigé par Mme Kanté Fatoumata Diankoumba.

La crise sécuritaire a empêché l’exécution du FAFE au Nord du Mali car il a été lancé en Septembre 2015 , juste après la guerre de Kidal. Après deux années aux commandes du FAFE , il a été constaté que le Nord notamment s’est agrandi avec les deux nouvelles régions de Ménaka et Taoudeni. L’insécurité y étant , les démembrements n’ont pu effectuer leurs missions régaliennes pour que les populations féminines bénéficient du fonds tant convoité logé au Trésor National.

L’accalmie de l’heure et le déploiement timide de l’administration sont favorables aux activités du FAFE. L’exercice 2017 ne se limite pas à cette zone du Mali car un plan est en œuvre pour le reste du pays. Selon des sources proches des 3 guichets du FAFE ,Mme Kanté Fatoumata Diankoumba est en négociations avancées avec la Banque Malienne de Solidarité (BMS) pour acquérir une ligne financière. Elle sera dédiée à l’endroit de l’ensemble du territoire national et les fonds  logés au sein de la dite banque.

Avant qu’une convention ne soit effective, les associations féminines , entrepreneures , coopératives  , ONG portées sur les droits des enfants ou de la femme entre autres, pourront désormais aller vers les services du FAFE pour obtenir toutes les informations permettant de postuler.

Au compte de l’exercice 2016, ce sont  288 projets  qui furent  validés occasionnant une augmentation de 43,75% par rapport à l’année précédente. La priorité première du FAFE est l’agrandissement de son budget car la seule contribution de l’Etat ne répond plus à la demande qui s’est multipliée en moins d’une année.

Des tournées, communications et conférences ont été effectuées à travers le Mali profond , d’où une connaissance élargie du FAFE par les cibles. Les futures bénéficiaires devront venir aux nouvelles d’ici le soir du lundi 17 juillet 2017, date de clôture pour postuler.

IDI (correspondant de actu-elles.info au Mali)