Assassinat de Kadiatou Sow par un nigérian dans un hôtel à Conakry : précisions de son père et du Haut Commandement de la Gendarmerie

Kadiatou Sow est née en 1995, elle habite à Conakry dans le quartier Foula Madina avec son père, elle est célibataire mère d’un garçon d’un an trois mois. Elle aime sortir et s’amuser, elle n’étudiait pas ne faisait aucune profession . Kadiatou est décédée dans un hôtel jeudi dernier, assassinée par un nigérian qui la désirait. Sa mort a fait couler beaucoup d’ancre et de salive. Votre site actu-elles.info s’est rendu au Haut Commandement de la Gendarmerie pour mieux comprendre l’affaire. Commandant Alpha Barry, explique ici les faits tout en insistant que c’est d’après l’accusé et les amies de la victime. Lisez !

Kadiatou Sow

Kadiatou Sow

« Cette nuit elle était à Seven Eleven où elle a pris l’habitude de rencontrer M. Ferdinand Conté qui est nigérian pasteur de profession. Il est né en 1970 à Abuja, il venait à Conakry pour faire ses business. Il n’était pas dans un motel il était dans un hôtel où il logeait. Kadiatou était convoitée par ce nigérian, qui l’a trop supplié de partir avec lui mais elle refusait à chaque fois qu’il tente le coup. Ce jour, elle a cédé car l’homme s’était intéressé à une autre amie de Kadiatou, la jalousie l’a poussé à suivre Ferdinand cette nuit.

Donc après le Seven Eleven où M. Ferdinand a partagé de l’argent à ses copines, puisque maintenant les filles sachant qu’elles seront tout le temps agressées elles sortent par groupe pour aller s’amuser. Si elles gagnent un homme qui veut une relation charnelle avec elles, elles s’en vont en groupe. Le temps que leur copine reste avec l’homme à l’hôtel ou au motel, elles, elles attendent dehors, quand vous finissez elles récupèrent la copine et continuent de s’amuser. Donc c’est dans ce cadre, Ferdinand a préféré rester seul avec la petite. Il a donné 500.000FG aux copines de Kadiatou, puis il est allé avec elle à Kakimbo chez Barry Bex. Quand ils ont quitté Kakimbo ils sont revenus à Sylvia où M. Ferdinand logeait. Arrivés là-bas, ils ont bu, mangé et discuté.

Ferdinand est rentré prendre une douche, à sa sortie, il s’est rendu compte que Kadiatou était pressée de rentrer. Il lui dit « mais attend, on n’a rien fait et tu veux partir ? » elle répond « oui je suis pressée parce qu’il fait presque jour ». C’était aux environs de 5 heures du matin. M. Ferdinand qui soupçonnait déjà la fille, lui dit « ok attend je vais te donner le transport », c’était pour vérifier si la fille ne l’a pas fouillé. Quand il a mis sa main dans sa poche, il s’est rendu compte que son argent n’y était plus, d’un montant de 200.000FG. Il a dit à la petite « j’avais de l’argent dans ma poche je ne retrouve plus », donc Kadiatou a commencé à crier « tu veux dire que j’ai volé ton argent ? Attend je vais crier pour que la police vienne nous trouver ici », selon Ferdinand Conté.

Ils se sont tous deux précipités vers la porte, la fille voulant ouvrir la porte, le monsieur ne voulant pas, alors les forces des deux mains on cassé la clé. Il y a eu altercation, Kadiatou s’est saisie du sexe de Ferdinand qui était déjà nu en sortant de la douche, ce dernier l’a étranglé, d’après lui. Quand il s’est rendu compte que la fille est sur le point de lui faire du mal, il l’a projeté vers l’armoire, elle a cogné sa tête contre l’armoire, du coup elle a perdu conscience et l’armoire est tombée sur elle, là elle a rendu l’âme.

Quand la propriétaire de l’hôtel a entendu les cris, elle est montée avec ses vigiles. Elle demande à Ferdinand « qu’est ce qui ne va pas ? » Il lui répond que c’est la clé qui s’est cassée et qu’il est enfermé. La dame a ouvert et l’a dit « tu étais en train de crier à l’intérieur, où est la fille avec laquelle tu criais ? » Ferdinand a pris la fuite puisqu’il savait que la petite a déjà rendu l’âme, car selon lui, il l’avait amené dans la douche l’a aspergé de l’eau, l’a giflé mais elle ne s’est pas réveillée. Il l’a mis entre le lit et le mur puis a commencé à crier au secours. Donc quand il a fuit, certains sont parti à sa poursuite, d’autres ont retrouvé le cadavre à coté du lit. C’est de là Ferdinand a été interpellé et mis à la disposition de la brigade de recherche de Kipé, » nous relate Commandant Alpha Barry.

Lors de l’interrogatoire, l’accusé affirme que la fille avait fumé du chanvre indien avant de manger, mais d’après Commandant Alpha Barry, cette déclaration a irrité les amies de Kadiatou qui rassurent qu’elle ne fumait pas et ne se soulait pas.

A entendre le père de Kadiatou Sow, la jeune fille n’écoutait personne. Son père nous a confié au téléphone, que la maman de Kadiatou vit, elle est à Timbi Madina, c’est dans la préfecture de Pita. D’ailleurs, il doit y aller pour les salutations concernant le décès de sa fille assassinée.

Kadiatou Sow a été inhumée après la prière du vendredi 30 septembre dans son quartier à Foula Madina, l’hôtel Sylvia reste ouvert, donc fonctionnel, M. Ferdinand séjourne à la maison centrale de Conakry en attendant son procès qui se fera on ne sait quand ?

Aminata Diallo