Campagnes présidentielles: « c’est s’il y a la paix qu’on peut se vanter et dire qu’on est guinéen…»

La paix avant tout, la paix après tout c’est ce que veulent les femmes guinéennes. A quelques jours du scrutin présidentiel du 11 Octobre prochain, certains partis politiques sont en campagne dans presque toute la Guinée. Pour l’instant le pays est dans la quiétude, mais nombreux sont ceux qui redoutent les conflits surtout ethniques. Mme Soumah M’Mah Camara présidente de l’ONG Agir Tous Contre le Cancer en Guinée, ne veut que la paix car selon elle c’est dans la paix qu’on parle de développement.

m'mah camara« On a besoin de la paix pour pouvoir construire des hôpitaux pour que les guinéens se soignent ici même. On a besoin de paix pour que les guinéens puissent manger à leur faim, pour que les enfants étudient dans de bonnes conditions. On n’a pas besoin de guerre ou bien de problèmes ethniques, ni de conflits politques. La Guinée est un pays de paix, ce sont des gens qui disent le contraire, » fait savoir Mme Soumah M’mah Camara.

Donc, poursuit-elle « quiconque ne peut pas respecter la paix là, que ça soit la mouvance ou l’opposition, il n’a qu’à partir là où il peut faire la guerre, parce que nous ici nous n’avons besoin que de la paix. Surtout nous les femmes car nos enfants et nos maris sont dehors ».

La Guinée l’un des pays les plus pauvres au monde, un pays qui est paralysé par le virus ébola ainsi que des problèmes politiques, a cependant besoin de paix pour relever le défi. En tout cas c’est ce que dit Mme Soumah « celui qui veut gagner n’a qu’à mettre la paix en avant. C’est à dire d’abord la paix avant soit même, parce que s’il y a la paix tout le reste viendra. Mais si on dit non je veux gagner donc je m’en fou de la paix, vraiment on n’a pas besoin de ces gens là, » a-t-elle dit.

Pour que tout guinéen soit fière de sa nationalité, il faut encore la paix. « Si j’ai la paix je suis gagnante partout que ça soit en famille, au boulot ou entre amis. C’est s’il y a la paix qu’on peut se vanter et dire qu’on est guinéen devant les autres. Alors, je demande à tous les leaders politiques de mettre la paix avant leurs interets et leur personnalité, » dixit Mme M’Mah Camara.

Aminata Pilimini Diallo.