Commémoration du 08 mars : le collectif Guinéenne du 21e siècle veut fêter la femme par un marathon

Le collectif  »Guinéenne du 21e siècle » met à l’honneur les femmes des zones rurales obligées de parcourir des dizaines de kilomètres pour accéder aux soins de santé, aux forages, aux écoles, à tout ce qui peut contribuer à leur bien être. A cet effet, il organise un marathon dénommé #1Km1droit, à l’occasion du 08 mars qui est la journée internationale des femmes.

Ce collectif invite tous à venir courir avec eux et définir pour quel droit de la femme vous le faite. Après la course, tous seront réunis  pour un flash mob, une danse en mouvement d’ensemble pour exprimer la joie de célébrer l’existence de la femme.

affiche du marathon du collectif guinéenne du 21e siecle

affiche du marathon du collectif guinéenne du 21e siecle

Voici le planning de la journée
12h 00 : Installation du décor, du matériel de sonorisation, tracé du chemin du marathon à la chaux
14h 00 : Accueil des invités officiels , installation des invités
15h 00 : Discours d’ouverture, remerciements, but de la journée, explication du programme
15h 20 -15h 40 : Prises de parole des officiels
15h 40 : Préparation des coureurs
16h 00 : Top départ marathon
17h 30 : Fin de course, rafraîchissement des coureurs
Entre 16h et 17h30, pendant que le marathon sera en cours, il y aura un jeu initié dans l’enceinte de l’école pour ceux qui ne courent pas, un Quizz sur les féministes guinéennes et africaines ainsi que sur le mouvement en général et à 18h 00 – 18h 15 : Flash mob pour les droits de la femme guinéenne. 18h30 : Clôture de la journée

L’itinéraire arrêté va de l’école Sainte Marie à la Minière, le cortège de marathoniens fait demi-tour au niveau de l’école « La Source » pour revenir à Dixinn et entrer dans l’école, suivre le flash mob puis clôturer la journée.

Vous pouvez cliquer sur ce lien pour vous inscrire.

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfsdQ52Bjv1_H461ymXC1ZgkrxFtqyE2ZI6ZNP8dfFulc0tZQ/viewform?c=0&w=1

Grâce aux données fournies via le formulaire, le collectif dit savoir d’où viennent les coureurs dejà inscrits. Il publie sur sa page facebook comme suit : Kipé, Taouyah, Yimbaya port, Dixinn, Ratoma, Dabompa, Hafia 2, Manquepas, Koloma, Nongo, Darsalam, Lambagni, Simbaya, Cosa, Sonfonia, Gbessia Cité, Tanéné Marché, Boulbinet, Kaporo Centre, Simanbossiya, Kaporo Rail, Sonfonia Centre 2, Dubreka, Hafia minière, Simbayah II, Kobayah, Yattaya, Yimbaya Tannerie, Bambeto, Bonfi, Ratoma dispensaire, Yattaya foulamadina, Kaporo marché, Enta Cité, Tombolia, Kountia (La case), Kissosso !

« On nous a aussi demandé si on pouvait marcher au lieu de courir, bien sûr que oui! L’activité est symbolique Go!  »Guinéenne du 21e siècle #1km1droit RUN FOR YOUR RIGHTS ! », signale le collectif toujours sur sa page facebook.

logo du collectif guinéenne du 21e siecle

logo du collectif guinéenne du 21e siecle

À rappeler qu’en 2016, ce collectif avait lancé le hashtag  #GuinéenneDu21eSiècle, sur les réseaux sociaux qui avait pour objectif, changer les mentalités, informer, dénoncer, s’exprimer sur la cause féminine guinéenne, sur les inégalités des sexes, mutilations génitales féminines, inégalités salariales, des violences sur le genre.  

Aminata Diallo