COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONJOINT AMBASSADE DE FRANCE EN GUINÉE DÉLÉGATION DE L’UNION EUROPÉENNE EN GUINÉE

PROJET PREPARE : MISE EN PLACE DES EQUIPES OPERATIONNELLES D’ALERTE ET DE RIPOSTE AUX EPIDEMIES A BOKE ET A LABE

Logo_PREPARELe jeudi 25 juin, les nouvelles équipes régionales d’alerte et de riposte aux épidémies (équipe ERARE) des régions administratives de Boké et de Labé seront opérationnelles. Les cérémonies officielles, accompagnées de présentations statiques et dynamiques, se dérouleront simultanément à Boké et à Labé, à 13h00, au siège de la direction régionale de la Santé en présence des représentants du ministère guinéen de la Santé, de la Coordination nationale de la lutte contre la maladie à virus Ebola (CNLE) ainsi que des autorités administratives.

La France et l’Union européenne, qui ont financé et appuyé la création de ces équipes, seront représentées à Boké par l’Ambassadeur de France Bertrand COCHERY, le Professeur DELFRAISSY, Coordinateur interministériel de la lutte contre l’épidémie, Christine FAGES, Ambassadrice chargée de la coordination de la task-force interministérielle Ebola, ainsi que pour l’Union européenne par M. l’Ambassadeur, Gerardus GIELEN. A Labé, Didier MAZE, coordinateur de la cellule Ebola de l’Ambassade de France et Karolina LAGIEWKA Chargée de programme Santé à l’UE, seront présents aux côtés des autorités guinéennes.

Les équipes ERARE sont composées de 24 professionnels de santé guinéens (médecins, infirmiers, hygiénistes, épidémiologistes, logisticiens) en poste au sein de la direction régionale de la santé (DRS), de la direction préfectorale de la santé (DPS), de l’hôpital régional (HR) et de l’antenne régionale de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG).
Le projet d’appui à la mise en place de 8 équipes régionales polyvalentes d’alerte et de riposte aux épidémies (PREPARE) consiste à installer dans chacune des 7 régions administratives de Guinée, ainsi qu’à Conakry, une équipe régionale chargée de la détection précoce et du traitement rapide des maladies, avant qu’elles n’atteignent un seuil épidémique. Dans chacune des cinq préfectures qui constituent les régions administratives de Boké et de Labé, les équipes ERARE seront chargées de :

• Former et sensibiliser les personnels soignants et les communautés ;
• Mettre en place un dispositif d’investigation de toute déclaration de phénomène à potentialité épidémique et réaliser les premières prises en charge ;
• Enclencher des mesures de riposte en cas de potentialité épidémique.

Placé sous la tutelle de la coordination nationale de la lutte contre la maladie à virus Ebola (CNLE) et du ministère de la santé de la république de Guinée, le projet PREPARE est financé à hauteur de 5,8 millions d’euro par l’Union européenne (4,8 millions) et par la France (1 million). PREPARE participe à la stratégie de la lutte contre le virus Ebola en Guinée, mais s’inscrit également dans la perspective de la phase post-crise en préparant la Guinée à lutter contre l’ensemble des maladies à potentiel épidémique (fièvres hémorragiques dont la fièvre Ebola, choléra, rougeole, méningite).

Dans le cadre du projet PREPARE, géré par Expertise France, les équipes de Boké et de Labé ont bénéficié d’un stage de formation technique de 15 jours au Centre de formation à la lutte anti-épidémies de Manéah, opéré par l’institut Bioforce, suivi d’un stage de 15 jours de formation opérationnelle dispensée sur place par deux équipes de 12 formateurs de la Sécurité Civile française.

Le projet PREPARE manifeste l’engagement continu de la France et de l’Union européenne aux côtés de la Guinée, afin de combattre Ebola, et de préparer le pays à mieux combattre les épidémies futures. /.