Concert Black M : ce qui a marché et ce qui a boité

Il était attendu, il a répondu. Alpha Diallo alias Black M ou encore le fils du pays (Guinée NDLR), a offert un méga concert hier Samedi 13 Février au stade de Nongo Conakry. Le public venu depuis 14heures pour l’attendre ne l’a vu qu’aux environs de 22heures et a dansé avec l’enfant du pays jusqu’à minuit. Black M était accompagné de guinéens et autres rappeurs africains venant de la France et de la Belgique, entre autres MHD et The Shin Sekaï. Ils ont offert leur mieux et le public ne les a pas lâchés.

Podium

Podium

Pour un peu égayer le public mélomane de Conakry en attendant que la super star ne monte sur scène, même s’il y avait des kilomètres entre le public et le podium, des stars guinéennes ont réchauffé les spectateurs. Notamment l’étoile montante du rap féminin, la jeune de 18 ans Ashley, le groupe féminin NGM, le messie du rap Albert Kekson, le groupe Sembèdèkè, l’Amiral 6 galons, mais aussi et surtout le groupe Banlieuzart !

Coté danse seul le groupe féminin Les Princesse de Mamdy Flo ont mélangé le stade, même si la sono restait à désirer.

Le hic est que des artistes programmés n’ont pas presté, c’est celui qui se dit le seul rappeur en Guinée, Diani Alpha qui était pourtant tant attendu. Et le groupe qui a été plusieurs fois meilleur danseur, qui s’est enfin lancé dans la musique, c’est Instinct Killer qui avait pourtant dansé pour Black M afin de réaliser un clip du son « Afrique de l’Ouest », mais ils n’ont pas chanté hier soir à Nongo.

Fan de Black M

Fan de Black M

Un public fou, prêt, engagé et maitrisant les sons de Alpha Diallo le Big Black M. Des fans qui ont tout donné pour être au rendez-vous, la star qui a tout donné pour satisfaire ses fans. D’ailleurs Black M ne s’est pas empêché de remercier en ses mots, « merci Conakry ! On diarama ! Vous êtes chaud… ».

Fans de Black M à Conkary

Fans de Black M à Conkary

Même si les mélomanes ont passé la nuit dans ce stade qu’ils ont failli chambouler, ils ont quand même fait la fête en se contentant de la projection, parce qu’on avait l’impression que le podium était à Paris et le public à Conakry.

Pilimini Diallo