Confidence du concepteur du modèle MC2 : Alpha condé m’a posé cette question, « comment faire pour rendre digne les femmes guinéennes, les permettre de devenir immensément riches ? »

Le modèle MC2 est une approche qui amène les populations à se prendre en charge, il encourage l’épargne. Il est fait pour aider les agriculteurs, les éleveurs, les artisans, les pêcheurs, les boulangers et vendeurs. Il est né au Cameroun et existe en Zambie, au Libéria, en Guinée et bientôt en Côte-d’Ivoire. Certes, la Guinée est un pays où la pauvreté est le quotidien de la population. Alors pour éradiquer a cette pauvreté, surtout celle des femmes guinéennes, Dr Paul Fokam concepteur du modèle MC2, a été invité par le gouvernement guinéen. Il nous raconte sa petite histoire en Guinée.

P1010076« Ma petite histoire du modèle MC2 de la Guinée, il y a presque trois ans j’ai été invité ici par le professeur Alpha Condé, bien sûr avec son ministre de l’industrie et des PME de l’époque Mme Rama Bah, qui m’a amené chez le président,» se rappelle-t-il.

D’après Dr Paul, la seule question que le professeur m’a posé c’est celle-ci « moi je suis intéressé par une chose, comment faire pour rendre digne les femmes guinéennes, les permettre de devenir immensément riches ? Devant une telle question embarrassante, il n’y avait pas grand-chose à dire, que de dire je crois savoir qu’il y a un modèle que nous avons mis en place, dont l’objectif essentiel est de redonner la dignité à tout africain. Alors si ce modèle peut vous intéresser, elle pourra redonner la dignité à la femme guinéenne. Apres cinq minutes d’explication alors que j’avais prévu trente minutes, il m’a dit arrête la femme guinéenne en a besoin, nous allons l’expérimenter et tous les jours nous devrions le faire».

Puis selon le concepteur du modèle MC2, le président a immédiatement appelé le gouverneur de la Banque Centrale, il l’a dit « j’ai bien compris, est ce que tu as compris la même chose que moi ? Il a appelé le ministre des finances de l’époque et lui a dit la même chose. Et tous les deux ont été d’accord. Ils m’ont porté confiance, une confiance aveugle parce qu’ils n’avaient pas vu le modèle. C’est comme ça que nous sommes venus en Guinée, » confie Dr Paul Fokam.

Aminata Diallo