Déclaration : Aux responsables politiques de la Guinée, les Amazones de la Démocratie demandent la paix…

Dans une brève déclaration , l’ONG les Amazones de la Démocratie appelle les acteurs politiques, à la compréhension en vue d’aller au dialogue. C’est ce mardi 19 mai à l’après midi à la maison de la presse que Mme Barry Djenabou, présidente de la dite ONG a lu cette déclaration. Accompagnée de ses membres, la présidente a fait savoir que sa structure prône pour la paix et la quiétude en Guinée pour vivre le développement et lutter contre la pauvreté.

IMG_20150519_141824Selon elle, le point de vue des amazones de la démocratie voir même de la population guinéenne, sur la situation sociopolitique de la république de Guinée qui est aujourd’hui menacée de la plus honteuse, de la plus ineffaçable des situations, c’est la position de différents acteurs politique de la vie de la nation dont l’origine nous semble le manque crucial de confiance. « C’est dans ce sens que nous les amazones de la démocratie, citoyens avant-gardistes, soucieux du présent, de l’avenir et du devenir de l’ensemble des filles et fils de ce pays, pensons qu’il est temps de mettre un terme à cette politique. Car nous estimons que la politique n’est pas le lit de la violence, de la haine, du clivage ethno communautaire et des dégâts collatéraux que nous vivons au fil des semaines. Nous pensons que le calendrier électoral, voir les élections quelles qu’elles en soient ne doivent pas nous pousser à verser des larmes et du sang, bref à endeuiller nos familles, » fait-elle savoir.

Dans la même déclaration il est noté qu’ « Il est judicieux de rappeler à ces leaders politique et à tous de façon générale, certes nous le savons le sens d’un parti politique dans une démocratie est de concourir pour le pouvoir à travers des élections en vue de servir son peuple. Mais à l’allure où vont les choses le péril il est grand. Les risques qu’en court notre pays par leurs actes et propos sont élevés. Notre ONG estime donc que ce pays n’a pas besoins que l’expression de la démocratie se résume à des séries de manifestations qui au delà des dégâts matériels, des blessés et des pertes en vies humaines laminent dangereusement nos vies. Les guinéens ont besoins d’être unis et respecté, d’être mis au travail pour attaquer le défi du moment qui sont, le sous développement et la pauvreté, ».

En fin, Djenabou appel tous et   rappel , « nous rappelons aux hommes politiques de ce pays que toutes les situations de crises ont été et seulement résolu par le dialogue. Il faut donc aller au dialogue en le renouant très durablement et sans condition. Vous avez entre vos mains la vie des 12million de guinéens, la paix et la quiétude de ce pays. L’histoire vous jugera sur le moindre de vos propos et de vos actes. Aux responsables des médias de ce pays on ne peut pas tendre le micro à n’importe qui au nom de la liberté d’expression, il faut que ça s’arrête. Aux responsables des systèmes des nations unis, aux ambassades qui sont accréditées en Guinée, à la CEDEAO et à l’union africaine, le peuple de Guinée en a plus que besoins de vous. Aidez nous à apaiser les cœurs et les ardeurs de ces acteurs politiques, pour que la Guinée sorte en fin de cette fureur de violence qui n’a que trop duré».

APD