Elle consulte un marabout, se fait violée par lui et retrouve les images du viol sur facebook

viol

viol

A Pita au Fouta Djallon, le viol n’est plus une nouvelle. En cette période de campagne sur la lutte contre les violences faites aux femmes qui a débuté ce 25 novembre pour finir le 10 décembre prochain, les viols et l’excision se multiplient en Guinée, sous les regards des autorités et ONG de lutte pour les droits des femmes.

À Wansan Gadha Fetorai dans la  sous  préfecture de Timbi Tounni, une localité de Pita, un vieux soit disant marabout, de 58 ans viol et film une femme qui a envoyé son enfant malade pour des soins. D’après notre confrère Bomboli, qui nous a relaté les faits au téléphone, le vieux a mit au cou de la victime un chapelet magique. Elle  s’affole, il l’a viol et film les acrobaties sexuelles, puis les lance sur facebook.

fille violée

fille violée

Mercredi dernier était un jour de marché hebdomadaire, monsieur le marabout y était comme si de rien n’était, mais une foule l’a reconnu et a voulu le lyncher. Il a échappé de justesse, rapporte africaguinee.com.

« Les femmes viennent souvent chez lui pour des consultations. Mais Cette fois il est allé très loin. Il a invité une femme chez lui, il a couché avec la dame en prenant des phots et des vidéos qu’il a publié sur Facebook, les gens ont vu ces images. C’est ce qui l’a démasqué. Les jeunes et tout le monde le recherchaient dans la zone, c’est ce mercredi qu’on l’a reconnu, sous l’effet de la colère, ils ont voulu le terminer là-bas, mais les forces de sécurité ont réussi à l’extirper de cette furie afin qu’il soit entendu, » a confié Souleymane Bah, commissaire adjoint de Timbi Tounni à nos confrères de africaguinee.

Qu’est ce qui s’est vraiment passé

 « Il y a quelques jours, un jour de marché quelqu’un est venu vers moi, je le connaissais avant. Il m’a dit que j’ai mal au pied, j’ai confirmé. Il a aussi dit que j’ai un enfant qui crie la nuit, j’ai confirmé aussi. Il m’a alors demandé de le suivre, on est arrivé à son endroit. Il me dit d’envoyer de la poussière, je l’ai fait. Ensuite il m’a tendu un talisman. Je le voyais aussi manipulé son téléphone, j’ai demandé qu’est-ce qu’il en fait, il a répondu c’est avec ces images qu’il va lutter contre les mauvais esprits qui me suivent. Il m’a donné un liquide avec lequel j’ai lavé mon visage, depuis je n’ai plus rien compris de ce qui m’est arrivée, c’est avec les images que j’ai compris de quoi il s’agit, » explique la victime tout en montrant une peur de perdre son foyer.

L’accusé séjourne à la gendarmerie de Pita Centre, la victime quand à elle est en famille avec un stresse totale, des renseignements de notre ami Bomboli de Beta FM.

Aminata Diallo