Emancipation de la femme : la Deuxième dauphine Miss Guinée-Belgique veut éduquer la femme guinéenne

Dolamou Makoura a 25 ans, elle est la  deuxième dauphine Miss Guinée-Belgique 2016. Cette élégante demoiselle débarque à Conakry hier Jeudi 07 juillet, avec sa sœur jumelle qui a l’art de parler et qui maitrise le projet de la dauphine, ainsi qu’avec sa famille, pour un séjour de deux mois. Elle vient pour scolariser la femme guinéenne, dans un pays où selon elle, le taux d’analphabétisation est de 65%.

Dolamou Makoura

Dolamou Makoura

Surprise et un peu angoissée,  mademoiselle Dolamou Makoura détail l’objectif de sa visite, devant la presse qui l’attendait dans le hall de l’aéroport Gbessia, « l’objectif de mon séjour en Guinée, est de promouvoir la scolarisation des jeunes femmes guinéennes, rencontrer les femmes guinéennes afin de savoir ce qu’elles veulent vraiment. En fait il y a des femmes qui ont abandonné l’école parce qu’elles ont accouché tôt, ou se sont mariées à bas âge, donc elles n’ont pas pu finir leurs études, elles ne peuvent ni lire ni écrire, quand elles partent par exemple à la mairie, à la police, aux impôts. Pour ce, je voudrais mobiliser les guinéennes, rencontrer les ministres pour réaliser mon projet que je tiens à cœur », a-t-elle dit avec bien sûr l’aide de sa sœur jumelle qui s’est exprimée sans camera ni micro.

Makoura Dolamou

Makoura Dolamou

Un projet propre à la deuxième dauphine qui n’a rien à avoir avec sa Miss Kadiatou, et sa première dauphine Binta, qui probablement viendront au mois d’octobre prochain avec leur propre projet. Miss Makoura tiens à cœur l’émancipation de la femme guinéenne, elle voudrait donc construire des écoles pour celles ci.

Makoura est venue de son propre gré, bien que son comité Miss Guinée-Belgique l’ait accompagné.

Aminata Pilimini Diallo