Émancipation de la femme: Women Power encourage des filles en les mettant en compétition

Ce mercredi 13 septembre, dans le bureau de la présidente de l’ONG Women Power, il y a eu la remise de kits scolaires à deux jeunes filles et un jeune homme qui ont participé à des compétitions organisées par l’ONG. Ça a été une simple remise de dons selon la présidente Fanta Dior.

Les lauréates et Fanta Dior

Les lauréates et Fanta Dior

Les deux gagnantes sont Mariama Bhoye Bah et Saran Nabé, pour la catégorie, « Dissertation : parcours après le lycée« , qui devrait se faire en deux pages. Les candidates devraient justifier leur choix de formation à l’université, le métier ou la carrière qu’elles comptent entreprendre dans le futur. Enumérer les voies et moyens ou les stratégies qu’elles comptent entreprendre afin d’atteindre cet objectif.

Alors, du 15 août au 30 août 2017, des lycéennes, plus précisément de la 12 ème et la terminale, ont compétit en envoyant leur dissertation par mail, à l’ONG.

Women Power

Women Power

Pourquoi la compétition était féminine? C’est parce que «  Women Power est une ONG qui se bat précisément pour l’émancipation des femmes en Guinée. Avec le thème de la dissertation, nous avons choisi des lycéennes parce que pendant les dernières années du lycée, nous réfléchissons à notre avenir. Plus précisément, c’est dans les dernières années du lycée que nous devons réfléchir à une carrière ou domaine dans laquelle nous aimerions travailler pour pouvoir choisir la filière appropriée à l’Université, » précise Mlle Fanta.

Fanta Dior et les lauréats de Women Power

Fanta Dior et les lauréats de Women Power

La compétition n’était pas pour une simple récompense avec des fournitures scolaires, mais étant une ONG, « nous voulons bien-sûr venir en aide à la société mais aussi promouvoir le travaille dur. C’est pour cela que nous n’avons pas juste fait des dons de fournitures scolaires, cela serait trop facile. Ces jeunes filles ont appliqué ce qu’elles ont appris à l’école, elles se sont battues pour gagner ce cadeau » dixit la présidente de Women Power.

Aminata Diallo