Belgique: l’information  se féminise lentement

L’information reflète-t-elle notre société? Pas du tout si l’on en croit les diverses études reprises pour répondre à cette question. D’un côté, l’information est trop masculine. Cela vaut tant pour les intervenants que pour les journalistes. De l’autre, si la diversité dans l’origine des intervenants augmente considérablement ces dernières années, seuls 6% des journalistes sont des « non-Belges ».

l'information se feminiseIntervenants: femmes sous-représentées

Selon la dernière étude de l’Association des Journalistes Professionnels (AJP) sur la diversité et l’égalité dans la presse quotidienne et francophone en 2013-2014, « les hommes sont surreprésentés dans l’information ». Une domination à 82,69% pour les hommes contre 17,31% de femmes.

L’info que nous lisons dans nos quotidiens nous renvoie l’image d’un univers très masculin, où plus de 4 intervenants sur 5 sont des hommes.

Répartition par genre

Ces chiffres n’indiquent pas d’évolution de la présence féminine dans la presse quotidienne belge depuis 2011, alors que les femmes représentent 51% de la population belge. Le chiffre de 17 % reste aussi loin de la moyenne mondiale de 24%.

Toujours selon cette étude, on constate que les hommes dominent tous les types d’articles. Les femmes sont plus présentes dans les articles de type « Opinions », mais on les retrouve peu dans les analyses.

Quant au thématique d’information, c’est le sport dans lequel il y a le moins d’intervenants femmes. Elles gagnent par ailleurs en présence dans les thématiques telles que les médias, la santé et les sciences.

En ce qui concerne la politique et l’économique, les femmes sont par contre moins présentes. On n’observe de parité dans aucune des rubriques d’information.

Au contraire de la presse écrite quotidienne, en télévision les femmes sont un peu plus représentées avec 36,88% selon des chiffres de 2012.

Journalistes: lentement mais sûrement, les femmes plus présentes

Toujours selon une étude de l’AJP la diversité au sein de la profession de journaliste, 7 journalistes sur 10 sont des hommes. Toutefois la proportion de femmes est en progression. Chez les moins de 30 ans la quasi-parité est atteinte ( plus de 50%). La profession se féminise mais très lentement.

Source (rtbf.be)