Entrepreneuriat féminin : des femmes journalistes et blogueuses bientôt patronnes d’entreprises

0

Pendant 4 jours loin de Conakry, du 05 au 08 novembre, 22 femmes journalistes et blogueuses ont été réunies pour être outillées en « esprit d’entreprise ».Le PNUD et l’APIP sont les organisateurs et étaient accompagnés de certains facilitateurs.

Les participantes venues de tout le pays, de Conakry à N’Zérékoré en passant par Labé, Mamou, Boké, se sont rencontrées à Kindia avec leurs consoeurs de cette ville. Elles ont reçu des modules comme Entreprendre dans les médias, Développement personnel, Comptabilité, Marketing digital, Élaboration d’un plan d’affaire et autres.

La formation a été clôturée devant les autorités de Kindia, représentées par le département de la jeunesse.Des remerciements et promesses étaient les points forts de cette clôture.

Rédactrice en cheffe adjointe à la Nostalgie FM, Diaraye Guirassy prend la parole au nom de toutes les participantes. « Nous avons appris beaucoup et allons mettre en place des plans d’action. Nous nous engageons à faire quelque chose par-apport à l’entrepreneuriat. Pour un début nous allons nous exercer à faire nos business plans. J’encourage toutes les consoeurs à entreprendre. » dit-elle.

Représentant du gouvernement à travers APIP Guinée, M. Ibrahim Barry remercie les partenaires qui ont accompagné cette rencontre qui entre dans le cadre de l’entrepreneuriat jeune, particulièrement les femmes.Faisant partie des facilitateurs, M. Barry avait donné des modules allant dans le sens de la création d’entreprise par leur département. Il promet ici au nom de l’APIP, « APIP Guinée s’engage aux côtés du PNUD pour accompagner tous ces projets qui sortiront d’ici.Car lorsque les femmes entreprennent, elles réussissent et lorsqu’elles réussissent elles renforcent l’économie du pays.« 

DPJ Kindia

Pour sa part, le directeur préfectoral de la jeunesse de Kindia félicite les participantes qui ont selon lui, un pouvoir de passer de bons messages quand elles s’engagent. En remerciant les organisateurs et leurs partenaires d’avoir choisi sa ville, il réitère les objectifs de son ministère qui est de rajeunir et féminiser l’administration. « On attend de vous l’honneur« , dit-il aux participantes.

À noter que les participantes doivent chacune monter son projet et faire un plan d’affaire.Les meilleurs plans d’affaires auront un accompagnement financier et technique, en tout cas c’est ce que les organisateurs ont promis.

Aminata Diallo

Leave A Reply