Épanouissement de la  femme : « vous n’allez pas avoir une entreprise…parce que vous êtes belles, » affirme Mlle Kaba Fanta Dior

C’est dans l’émission de « Femme Modèle » de ce mercredi sur Love Fm, que Mlle Kaba Fanta Dior présidente de Women Power, a abordé la question femme en donnant des conseils aux jeunes femmes et filles. Elle a touché deux points importants, la confiance en soi et la préservation du naturel.

fanta dior kaba

fanta dior kaba

Coté professionnel, Mlle Fanta regrette beaucoup que les jeunes femmes n’aient pas confiance en elles et qu’elles ne veuillent pas avancer. « Ayez confiance en vous s’il vous plaît, ne dites pas que parce que je ne sais pas faire X, je ne comprends pas Z je ne serais rien, ou je ne vais pas me pousser. Je vois des filles, mes stagiaires par exemple elles font le minimum, elles font juste ce que je leur demande de faire, alors que c’est important de grandir en fait. De faire plus que ses attentes, pouvoir exceller dans tout ce que tu fais ».

« En plus n’ayez pas peur de demander. Souvent ici, les gens font comme s’ils connaissent tout et quand ils ne connaissent pas ils ont honte de demander. Moi il y a beaucoup de choses que je ne connais pas, je suis constamment sur Google en train de faire des recherches. Donc demandez, n’ayez pas peur et travaillez dure les filles. Franchement y a que le travaille qui paie, je ne sais pas combien de fois je vais le répéter. Mais vous n’allez pas avoir une entreprise en juste vous asseyant ou parce que vous êtes belles, » affirme Mlle Kaba Fanta Dior.

Plus loin, elle touche un point très important sur les filles et femmes concernant le jugement de la société. « Je sais que c’est difficile pour les jeunes filles d’ici. Tu es femme tu te lèves tous les jours, tu vas au marché et la société te dit que tu n’es pas bien telle que tu es, tu es vilaine. Tu as un teint naturel, joli, sublime, des entreprises sont là à produire des cosmétiques, elles gagnent des milliards de dollars sur nous, donc la société nous pousse à les utiliser pour paraître comme elle veut », regrette-t-elle.

fanta dior kaba

fanta dior kaba

Elle a parlé aussi de la tendance ‘’Nappy’’, « je trouve dommage que ce sont les deux ou trois dernières années que les africaines ont compris qu’elles ont de beaux cheveux, de longs cheveux, sans utiliser les produits cosmétiques. Les chinois et les blancs n’utilisent jamais ces produits qu’ils fabriquent, pourquoi nous les noirs on va le faire ? Je sais que ce n’est pas facile d’être femme mais on doit s’assumer, on va y arriver.»

Fanta Dior conseille, aux femmes d’être fières d’elles mais surtout d’être fières de leur cerveau plutôt que de leur physique.

Aminata Pilimini Diallo