Est-il nécessaire de nettoyer l’intérieur du vagin ?

Beaucoup de femmes se posent la question sur l’entretient de leur vagin, les réponses avec le Dr Phryné Coutant Foulc, dermatologue, spécialiste des pathologies vulvaires, et avec le Dr Lydia Marie-Scemama, gynécologue :

soins vaginaux

soins vaginaux

« Il ne faut surtout pas nettoyer l’intérieur du vagin. En gynécologie, les problèmes interviennent quand les femmes se décapent ou quand elles ne se lavent pas. Il faut trouver un juste milieu. Les douches vaginales comme on les pratiquait auparavant sont totalement à proscrire car sinon on enlève toute la flore du vagin.

« Tous les savons que l’on trouve en pharmacie ne vont pas être préventifs de l’infection. Inversement, une mauvaise utilisation de ces produits d’hygiène va créer une infection. Et les douches vaginales, typiquement, vont créer l’infection, » rapporte allodocteurs.fr

« Quand on décape trop le vagin, on ressent des brûlures et un inconfort. Il n’y a pas de démangeaisons. Les démangeaisons sont plus un symptôme de candidose. Mais en cas d’hygiène intime excessive, on a des brûlures et un inconfort. »

 

Quel effet a réellement la douche vaginale ?

Elle n’a d’abord aucun effet contraceptif, d’après e-sante.fr. En effet, dès l’éjaculation, les spermatozoïdes se trouvent projetés contre le col de l’utérus et peuvent gagner immédiatement l’intérieur de l’utérus en nombre suffisant pour entraîner une grossesse. Et puis, la flore vaginale, ensemble de bactéries à l’effet très bénéfique n’est absolument pas la même que celle de la peau. Le fait d’injecter de l’eau de l’extérieur vers l’intérieur fait remonter dans le vagin des microbes présents à la surface de la peau dans le vagin, entraînant un risque important d’infection. C’est d’autant plus évident que l’anus est proche et qu’il héberge des bactéries qui sont souvent à l’origine d’infections vaginales.

L’autre effet négatif de la douche vaginale, c’est qu’elle déséquilibre le pH, c’est-à-dire l’acidité vaginale. L’intérieur du vagin est acide pour se défendre des bactéries ou levures présentes sur la peau qui ne supportent pas de vivre dans un milieu acide. Si elles entrent dans le vagin, elles sont normalement immédiatement détruites par cette acidité. L’eau de la douche vaginale, nullement acide, fait diminuer l’acidité. Cet effet est encore plus agressif si l’on utilise des produits comme les savons qui sont alcalins et contribuent alors à faire changer le pH de manière dramatique.

soins du vagin

soins du vagin

Quels risques existent-t-il à pratiquer la douche vaginale ?

C’est celui d’avoir en permanence des irritations vaginales et vulvaires, des infections à type de vaginoses (infections bactériennes) ou des mycoses. Toujours d’après e-sante.fr, c’est aussi un élément qui peut gâcher la vie sexuelle, car une zone génitale irritée et infectée est propice à la douleur, bien plus qu’au plaisir.

Au total, la douche vaginale est une pratique agressive, néfaste voire même dangereuse pour votre santé sexuelle. Le vagin n’en a nullement besoin, étant par nature autonettoyant et capable de se défendre naturellement contre les infections. Il est donc bon de laisser cette pratique aux oubliettes !

 

 

 

Souffrez-vous du syndrome de « vagin élargi » ?

Voyez comment resserrer le Vagin naturellement et Améliorer Votre Vie Amoureuse et Votre Estime Personne

CLIQUEZ ICI