Facebook : un espace de bonheur pour les filles ?

Au début, il a été créé pour que des camarades de classe échangent des messages et autres activités. Au fil du temps ce réseau social a pris de l’ampleur pour réunir des anciens amis, la famille, les collègues et de nouveaux amis. Avec la facilité d’accès à l’internet, la majorité de l’humanité a pu accéder à Facebook qui est un espace où tout semble être permis. Les demoiselles en profitent pour publier de belles photos retouchées ou pas. Beaucoup le font pour attirer l’attention des mecs, même si certaines le nient catégoriquement. Une poignée de filles y ont trouvé leur mari, ce qui pousse les unes et les autres à faire tout le possible pour en trouver aussi, quel que soit le temps que ça prendra.

facebook loveMina a duré sur Facebook mais n’a pas encore eu ce que beaucoup de ses amies ont pu obtenir, bien que c’est elle qui les a poussé à s’inscrire sur ce réseau. « Depuis 2009 je suis sur Facebook jusqu’à maintenant. Au début je ne savais pas qu’on pouvait avoir un mari sur cet espace, qui va changer notre vie, j’y étais seulement pour parler avec des nouveaux et anciens amis. Je me suis faite beaucoup d’amis, certains sont devenus des amours par après. Les uns me promettent le mariage, les autres juste un passe-temps. Avec ça je gagne de l’argent, des téléphones et beaucoup d’autres objets même si on ne se verra jamais. Donc j’ai convaincu beaucoup de filles qui sont aujourd’hui mariées par des hommes qu’elles ont rencontrés sur Facebook. Moi jusqu’à présent je suis célibataire et je joue le jeu de prétendants avec les mecs, » explique-t-elle.

facebookBinta elle, n’a pas duré sur Facebook mais doit se marier dans quelques jours avec un homme qu’elle a rencontré là-bas. « Avant je disais que Facebook c’est pour les gens qui n’ont rien à faire. Mais depuis que je me suis inscrite sur ce réseau social, je n’avais que des amateurs et finalement j’ai rencontré un homme avec lequel je dois me marier pendant ce ramadan même. J’ai une amie qui dit qu’elle n’a pas pu avoir ce que j’ai eu, pourtant elle a duré sur Facebook et elle post de belles photos, elle n’est pas aussi extravagante. Mais pour me moquer d’elle je lui ai dit qu’il reste une position de photo qu’elle n’a pas fait, » plaisante la futur Mme Facebook.

Mariam qui obtient presque tout sur Facebook, s’en fou si elle aura un mari ou pas sur ce réseau car, selon elle quel que soit le temps ou le lieu elle aura un mari. Mais en attendant elle profite avec les hommes qu’elle qualifie de menteurs, qui disent l’apprécier et qui la promettent le mariage.

Aminata Pilimini Diallo