FAR de Labé: il y aura plus de 70 femmes parmi les festivaliers

FAR de Labé
0

Sous le thème Eco-Rire, la 4 ème édition du FAR se tiendra à Labé et à Mamou du 10 au 14 avril. Ce Festival des Arts et du Rire oeuvre pour l’épanouissement des artistes, particulièrement des femmes. Et c’est une initiative de Soudou Dardja Prod, une boîte du comédien Mamadou Thug.

FAR de Labé

L’objectif selon Mamadou Thug, est d’ouvrir de nouveaux espaces d’expressions, de découvertes, d’apprentissages, aux artistes avec un autre public qui n’est pas à Conakry, en même temps leur permettre de grandir et s’épanouir dans ce métier.

« Cette année nous avons choisi officiellement Mamou car nous voulons qu’il y ait une ville invitée à chaque édition. L’année prochaine ça peut être Siguiri, Boké ou une autre ville. Pour cette édition le festival a débuté à Conakry du 04 au 07 avril par une formation de 30 jeunes comédiens et continuera à Labé et Mamou cette semaine« , dixit Mamadou Thug.

FAR de Labé

Un festival qui met en avant les jeunes mais aussi les femmes. « Chaque année nous avons des femmes parmi les festivaliers et cette année dans les 200 nous avons près de 70 femmes côté théâtre. Il y aura Yeli Guinè et les Zawagui qui feront un spectacle. Beaucoup de jeunes filles feront du slam, de la poésie, du sketch et du théâtre. C’est pour dire que l’année là on a voulu donner aussi de la chance aux femmes » affirme Mamadou Thug.

D’où vient le thème Eco-Rire ?

Pour le patron de Soudou Dardja Prod, « on s’est dit qu’on est entrain d’agresser assez l’environnement. Pour nous il est important en tant qu’icônes et les Zawagui qui s’y connaissent dans la forêt, d’en parler. Parce qu’aujourd’hui si vous remarquez la canicule est immense, ça part jusqu’à 35 degrés, donc il faut qu’on en parle. Les gens qui sont entrain de déboiser, de couper les arbres c’est de reboiser.« 

FAR de Labé

C’est pourquoi cette année ils ont invité des pays qui connaissent les conséquences de l’agression de l’environnement. Il y aura donc le Burkina, le Mali et le Sénégal, qui peuvent mieux en parler.

Pilimini

Leave A Reply