Fermeture des écoles en Guinée: le « Y en a marre » de Mme Fatou Baldé

 

Deux semaines après des congés forcés pour le primaire et le secondaire, les ministres en charge du système éducatif informent l’ensemble des élèves, étudiants et parents d’élèves, des secteurs public et privé et de tous les cycles d’enseignement, que les écoles seront une nouvelle fois fermées à compter de ce mardi 14 février dans toute la Guinée.

Fatou Balde Yansané

Fatou Balde Yansané

Cause: le maintien du mot d’ordre de grève déclenché par l’intersyndicale de l’Education.

La population s’indigne depuis des semaines, en le démontrant sur les réseaux sociaux mais aussi par des mannifestations de rues, particulièrement à Conakry. Madame Yansané Fatou Baldé, présidente de la Coalition des Femmes Leaders de Guinée, a elle aussi lancé son cris de coeur sur son compte facebook.

« Vu l’incapacité notoire du GOUNERNE-ET-MENT à faire face à nos préoccupations les plus élémentaires.

Vu  son irresponsabilité notoire à prendre en compte l’éducation de notre jeunesse.

Vu l’égoïsme caractérisé et le manque total de vision de notre dirigeant actuel  à être un Président de la république mais plutôt continue à se comporter comme un ACTIVISTE DE LA FEÀNF, survolant dans des avions supersoniques à la recherche de la notoriété chez les autres, abandonnant ainsi son peuple à sa merci sans soucis.

Vu sa volonté manifeste de sacrifier toute l’école guinéenne au profit d’un Ministre incompétent et inconscient qui n’a de mérite  académique et professionnel que d’être fils d’un compagnon de lutte du Président.

Les Guinéens doivent prendre conscience et agir avant que l’Arche Guinée ne commence à prendre de l’eau.

QUE LES ENNEMIS DU PEUPLE DE GUINÉE NE VIENNENT PAS  ICI DÉFENDRE LEURS MIETTES QU’ILS OBTIENNENT EN SOUTENANT L’INACCEPTABLE.

#Y_en_marre
#MortAuxCourtisansEtAuxDemagogues. » S’indigne Mamadame Yansané.

Cependant, dans leur communiqué, les  ministres notent que,  « Les cours reprendront dans le calme et la sérénité à la fin des négociations. Cette mesure vise à éviter les troubles dans la cité et sécuriser les élèves étudiants et les concessions scolaires et universitaires. Le Gouvernement condamne avec la plus grande fermeté les troubles à l’ordre public et les violences qui accompagnent cette grève légitime ».

Ils rassurent les élèves, étudiants et leurs parents, que des dispositions pédagogiques seront prises pour le rattrapage des heures de cours perdues.

Aminata Diallo

 

Bénéficiez de LA SEULE MÉTHODE EN 10 JOURS pour en finir avec les crises de votre enfant et retrouver l’harmonie familiale

CLIQUEZ ICI