Funérailles de Gandhi Faraguet Tounkara : « tous ces moments de partage vont terriblement me manquer» dixit sa veuve

Sept jours après son décès, Georges Gandhi Faraguet Toukara rejoint ce jeudi 14 janvier sa dernière demeure qui sera désormais le cimetière Cameroun, à Conakry. Dans la salle des congrès du palais du peuple, ses étudiants de l’université Mercure International, ses élèves de Saint George, ses amis du Lions Club, ses amis de l’opposition républicaine, de la mouvance, du gouvernement, ses parents et autres amis, tous y étaient. De 9 heures à 13 heures ses amis, parents, collaborateurs, et compagnons de lutte lui ont rendu des hommages émotifs.

P1010515Sa veuve accompagnée de ses enfants, s’est aussi exprimée avec force et courage pour finir par laisser toute la salle en sanglots. « Vous tous ici présents dans vos rangs et titres merci. Aujourd’hui n’est pas un jour pour moi pour faire des discours. Mais je m’en voudrais de ne pas prendre la parole pour rendre un dernier hommage public à mon cher époux Georges Gandhi Faraguet Tounkara. Je témoigne devant Dieu et devant cette auguste assemblée, que tu as été un époux merveilleux, un père de famille exemplaire, un homme intelligent, affable, respectueux, humble, discret, généreux, pieux, juste et bon pour moi et pour tout ton entourage, » dit-elle.

« Tu as été l’époux chrétien qui prenait sa voiture pour accompagner son épouse à la mosquée et qui attendait qu’elle accomplisse ses devoirs religieux avant de la ramener à la maison. Et ses nuits de maouloud où tu restait éveillé jusqu’à 3 heures du matin pour aller me rechercher à la mosquée. Que dire de nos voyages, de nos réunions dans le cadre de Lions Club ou privés. Tous ces moments de partage vont terriblement me manquer, » a-t-elle rajouté.

En parlant de leur amour elle fait savoir ceci, « tu m’as aimé de tout ton cœur, tu m’as respecté dans toute ta foi et m’as protégé de toutes tes forces. Tu as aimé et respecté ma famille,mes amis et tous ceux qui nous ont côtoyé pendant ces 24 années de mariage. Tu as été mon ami et tu le demeurera toujours, tu as été mon compagnon dans ma vie de famille, dans ma vie professionnelle, associative et sociale. Je veux que tu le reste pour toujours. Quand j’aurai des soucis je te parlerais. Quand j’aurai mal je te solliciterais. Quand je serai joyeuse je t’associerais. De là où tu sera, je te prie continue de m’adresser tes conseils par toutes les voies possibles».

gandhiMadame Tounkara Mariam, la veuve du défunt Gandhi Tounkara, promet à son mari et prie pour lui. « Je te promets mon cher époux, mon cher et tendre époux Gandhi Tounkara, de veiller sur les enfants et sur la famille Tounkara et Coumbassa, sur les amis que tu m’as laissé. Merci d’avoir fait de moi ce que je suis devenue aujourd’hui. Je te remercie, je te demande pardon pour tous les manquements, je te rassure de mon pardon. Puis que la volonté de Dieu est faite je rends grâce et prie pour qu’il t’accorde sa miséricorde. Va en paix mon œuvre d’art, va en paix mon diamant noir, va en paix mon amour. Que le seigneur t’accompagne dans son paradis céleste, qu’il te l’accorde. Amina ya rabbi».

Aminata Pilimini