Hillary félicite Trump, reconnaît être déçue et affirme être prête à travailler avec son adversaire pour le bien de l’Amérique

Hier en fin d’après midi, la candidate démocrate s’est adressée à ses militants, accompagnée de sa famille, dans un hôtel de New York. Celle qui espérait devenir la première présidente de l’histoire des États-Unis a évoqué une défaite douloureuse. Voici son discours intégral traduit par ici.radio-canada.ca.

Trump-Hillary

Trump-Hillary

« Merci! Merci beaucoup à tous!

Quelle foule enthousiaste! Merci mes amis.

Merci beaucoup d’être ici. Je vous aime tous. Hier soir, j’ai félicité Donald Trump et lui ai offert de travailler avec lui dans l’intérêt de notre pays. J’espère que sa présidence sera une réussite pour tous les Américains.

Ce n’est pas le résultat que nous voulions et pour lequel nous avons tant travaillé. Et je suis désolée que nous ayons perdu cette élection, pour nos valeurs communes et pour la vision de notre pays que nous partageons. Mais je suis remplie de fierté et de reconnaissance pour cette magnifique campagne que nous avons faite ensemble. Cette grande, diverse, créative, turbulente et énergisante campagne.

Vous représentez le meilleur de l’Amérique, et d’avoir été votre candidate est l’un des plus grands honneurs de ma vie.

Je sais combien vous devez être déçu parce que je le suis aussi. Comme des dizaines de millions d’Américains qui ont placé leurs espoirs et leurs rêves dans cette course. C’est douloureux, et ce le sera pour longtemps.

Mais rappelez-vous ceci : notre campagne n’a jamais été basée sur une personne ni sur une élection. C’était pour notre pays tant aimé et pour construire une Amérique pleine d’espoir, rassembleuse et au grand coeur.

Nous avons remarqué que notre nation est plus divisée que nous le pensions. Je crois en l’Amérique et y croirai toujours. Et si vous y croyez aussi, alors il faut accepter ce résultat et regarder vers l’avant. Donald Trump sera notre président. Nous devons garder l’esprit ouvert et lui donner la chance de diriger le pays. Notre démocratie constitutionnelle prévoit une passation du pouvoir de façon paisible.

Nous ne respectons pas simplement cet état de fait, nous le chérissons. La justice est aussi enchâssée dans la Constitution, tout comme le principe d’égalité de nos droits et de notre dignité, la liberté de religion et d’expression. Nous respectons et chérissons également ces valeurs. Et nous devons les défendre.

Laissez-moi ajouter : notre démocratie constitutionnelle exige notre participation, pas seulement tous les quatre ans, mais tous les jours. Alors, faisons tout ce que nous pouvons pour promouvoir les causes et les valeurs qui nous sont chères. Et pour faire fonctionner notre économie pour tous, pas seulement pour ceux au sommet, tout en protégeant notre pays et la planète.

Et brisons toutes les barrières qui empêchent les Américains de réaliser leurs rêves. Nous avons passé une année et demie à réunir des millions de personnes des quatre coins de notre pays pour annoncer, en chœur, que nous croyons que le rêve américain est assez grand pour tous.

Pour les gens de toutes races, religions, hommes, femmes, immigrants, LGBTF, et avec des handicaps. Pour tous!
Je suis tellement heureuse d’être parmi vous. Je veux remercier Tim Kaine et Anne Holton de m’avoir accompagnée dans cette course.

Je me réjouis de les avoir connus. Et ça me réconforte de savoir que Tim restera sur la ligne de front de notre démocratie comme représentant de la Virginie au Sénat.

Barack et Michelle Obama, le pays vous est grandement reconnaissant. Nous vous remercions pour votre leadership élégant et assuré, qui a conquis beaucoup d’Américains et des gens du reste du monde.

Et à Bill, Chelsea, Mark, Charlotte et Aidan, à nos frères et à notre famille, mon amour pour vous ne peut s’exprimer en mots.

Vous avez parcouru ce pays en long et en large, même Aidan à seulement 4 mois qui a voyagé avec sa mère.

Je serai éternellement reconnaissante aux hommes et aux femmes passionnés et remplis de talent qui sont à notre quartier général à Brooklyn et dans tout le pays. Vous avez mis tout votre cœur dans cette campagne. À ceux d’entre vous qui sont des vétérans, c’était une campagne après vos autres campagnes. Pour certains, c’était votre première campagne. Je tiens à ce que vous sachiez que personne n’aurait pu avoir de meilleurs alliés.

Aux millions de bénévoles, meneurs, activistes et dirigeants syndicaux qui ont cogné aux portes, qui ont parlé à leurs voisins et qui ont publié sur Facebook, même dans des pages secrètes, je veux que vous sortiez au grand jour pour que votre message soit entendu à l’avenir.

À tous ceux qui ont apporté une contribution en argent, même 5 $, cela nous a donné des ailes. Merci. Pour nous tous, particulièrement pour les jeunes, j’espère que vous entendrez ce message.

J’ai, comme l’a dit Tim, passé ma vie à me battre pour ce en quoi je crois. J’ai connu des victoires et subi des défaites, et certaines étaient douloureuses. Bon nombre d’entre vous en sont au début de votre carrière professionnelle, publique ou politique. Vous vivrez également des hauts et des bas.

Cette défaite fait mal. Mais, je vous en prie, ne cessez pas de croire qu’il est important de se battre pour ce qui est juste.

Ce n’est pas vain.

Alors, nous avons besoin que vous continuiez le combat aujourd’hui et pour le reste de votre vie. À toutes les femmes, en particulier aux jeunes femmes, qui avaient confiance dans cette campagne et en moi, je vous assure que rien ne m’a rendue plus fière que d’être votre championne.

Je sais que nous n’avons pas défoncé le plus haut plafond de verre, mais quelqu’un réussira un jour, et espérons plus vite que nous le pensons en ce moment.
À toutes les jeunes filles à l’écoute, ne doutez jamais que vous avez une grande valeur, que vous êtes fortes et que vous avez droit à chaque chance de réaliser vos rêves.

Je suis reconnaissante envers notre pays pour tout ce qu’il m’a offert. Je bénis chaque jour d’être une Américaine. Et je crois toujours aussi profondément que, si nous travaillons ensemble dans le respect de nos différences, dans la force de nos convictions et de notre amour pour la nation, notre avenir sera brillant.

Vous savez, je suis convaincue que nous sommes plus fort ensemble et que nous irons de l’avant ensemble. Et vous ne devez jamais avoir de regrets de vous battre pour ça. Vous savez, les Écritures saintes disent : « Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas. »

Mes amis, ayons foi en nous. Ne nous lassons pas et ne nous décourageons pas parce qu’il y a d’autres saisons à venir et du travail à accomplir.

Je suis honorée de vous avoir représenté dans cette importante élection. Que Dieu vous bénisse, que Dieu bénisse les États-Unis d’Amérique ».