Hygiène sexuelle: des jeunes guinéennes veulent briser le tabou auprès des anciennes

Panel de l'Association des Femmes pour le Développement et la Santé Sexuelle
0

Ce dimanche 17 mars, l’Association des Femmes pour le Développement et la Santé Sexuelle, a organisé un panel pour sensibiliser sur l’hygiène sexuelle. L’activité s’est tenue à Conakry, avec la participation de spécialistes en santé et quelques jeunes femmes.

Panel l’Association des Femmes pour le Développement et la Santé Sexuelle

Les organisatrices composées que de jeunes étudiantes et élèves, veulent être formées pour sensibiliser. Elle estiment que c’est important et ce, pour tout le monde .

Dr Thierno Hassane Diallo, médecin gynécologue était l’un des panélistes. Pour commencer, il entre en détail en parlant de long en large des différentes parties du sexe et ses organes, avant de toucher la question de ce liquide qui sort dans le vagin et qui gène plusieurs femmes mais qui n’est pas forcément mauvais.

Ce médecin légiste invite les mères à s’approcher de leurs filles.  » La conséquence est que le problème sexuel est un sujet tabou, donc je demande à nos mamans de s’approcher aux filles et leur dire c’est quoi le sexe, comment entreprendre et comment le préserver jusqu’au mariage« .

Selon Dr Foutoumata Barry médecin généraliste, aussi panéliste du jour, le vagin se nettoie lui même, la femme est source d’infection mais il faut les éviter avec beaucoup de méthodes. « Elles doivent éviter d’introduire le doigt à l’intérieur du vagin parce qu’il se nettoie lui même. Vous n’avez pas besoin de nettoyer à l’intérieur, il suffit juste de nettoyer la surface avec de l’eau et ça suffit largement« .

Panel de l’Association des Femmes pour le Développement et la Santé Sexuelle

Aissatou Barry présidente de l’association, explique ici le pourquoi du panel. « En sachant que le sexe est un sujet tabou et que la couche féminine est très fragile et discriminée dans le monde, nous  savons qu’entre femmes et filles on peut se comprendre. Donc on a jugé nécessaire de parler de l’épanouissement de la femme, mais aussi de la santé sexuelle de celle ci. Parce que si ce n’est pas bien assuré ça peut causer la stérilité ou bien des pertes en vies humaines« .

Alors, Dr Hassane promet de faire différentes formations pour ces jeunes filles de l’association, afin qu’elles puissent avoir la capacité et les connaissances requises pour mener des sensibilisations au près des mamans, pour qu’elles acceptent d’en parler.

Mariam Diallo

Leave A Reply