Journaliste présidente d’une ONG, Moussa Yéro Bah n’a pas brulé les étapes de sa réussite

Moussa Yero Bah (crédit photo OIM)
0

Moussa Yero Bah, journaliste au Groupe Hadafo Medias, présidente de l’ONG F2DH, est épouse et mère de famille. Elle est née et a grandi à Kindia où elle a fait ses études primaires et secondaires.

Moussa Yero Bah
Moussa Yero Bah

Moussa Yéro Bah a fait son primaire à Wondi 1 et 2, le collège à Karavancé Rails et le lycée à 28 Septembre où elle a fait les sciences sociales. Elle a été orientée à l’université Julius Nyiéréré de Kankan. Après Kankan, Moussa Yéro a fait plusieurs formations et avant de terminer les études elle faisait déjà quelques tâches qui font parties de son parcours professionnel.

Passionnée de journalisme depuis le collège, Moussa Yéro Bah écrivait le journal qu’elle écoutait tous les jours à la radio. À l’université, elle a travaillé à la Presse Universitaire, c’est là qu’elle a été repérée par un doyen du métier. De là elle a eu la chance de faire un stage à la RTG au service des sports en 2002, entre temps elle donnait des cours de français au collège. Après 9 mois, cette jeune femme qui n’était pas payée au collège et à la RTG, a décidé de chercher à subvenir à ses besoins. Elle a donc cherché du boulot à Aide et Action où elle a été immédiatement recrutée comme animatrice communautaire à Fria, puis à Dubréka et à Kindia.

Moussa Yero Bah (crédit photo OIM)

Puisqu’elle devrait être journaliste, Moussa Yéro a repris avec un stage d’un mois à Familia FM, ensuite elle part à Planète FM, aujourd’hui elle est reporter, présentatrice et animatrice au Groupe Hadafo Médias. Moussa Yéro est chroniqueuse dans l’émission les Grandes Gueules d’Espace FM et TV.

En 2015, Moussa Yéro Bah officialise la création de son ONG Femme Développement et Droits Humains F2DH, qui œuvre dans la lutte contre les Violences Basées sur le Genre, la formation des jeunes, la sensibilisation sur les droits humains et plusieurs autres actions.

Moussa Yero Bah avec son prix (crédit photo elle même)
Moussa Yero Bah avec son prix (crédit photo elle même)

Moussa Yéro a reçu des prix d’excellence en Guinée et ailleurs tel que celui du prix de l’excellence de la femme africaine en Namibie en 2018.

Aminata Diallo

Leave A Reply