Katala 224: Mariame Mohamed Keita est la seule femme parmi 3 nominés de la catégorie innovation

Mariame Mohamed Keita
0

Le grand évènement de distinction dénommé Katala 224 est en sa 3eme édition cette année. Il réunira 24 nominé.es reparti.es dans 8 secteurs, qui seront sûrement accompagné.es de personnes de leur entourage. Avant cela, lisez la biographie de cette dame qui est la seule dans la catégorie innovation!

Mariame Mohamed Keita

Mariée et mère de 3 filles, Mariame Mohamed Keita est la fondatrice de la startup Binedou Global Service. Son entreprise est spécialisée dans la transformation de déchets plastiques en pavé.

Issue d’une famille très modeste, Mariame n’a pas eu une enfance facile. Donnée en mariage à l’âge de 14 ans, elle a dû quitter l’école très tôt pour faire face aux défis de la vie d’adulte, telle que la maternité très prématurée.

Sachant qu’une guerrière a besoin d’armes adaptées à la mission qu’elle se fixe, Mariam, une fois la situation familiale suffisamment maitrisée, décide de suivre une formation professionnelle.  C’est ainsi qu’elle s’inscrit à l’Institut Professionnel et Moderne de Kipé en Comptabilité et Gestion Informatique. Elle obtient son diplôme en 2016.

Son mari conscient des contraintes auxquelles elle a dû faire face depuis l’adolescence, a encouragé Mariame à aller suivre une autre formation organisée par la croix rouge pour l’éradication de la fièvre Ebola et elle devient volontaire pour la sensibilisation.

Très touché par les problèmes de salubrité en Guinée et la conservation de l’environnement, Mariame a décidé en 2017 de se lancer dans la gestion des déchets plastiques. Elle a mis en place «Binedou Global Service», la première entreprise de transformation de déchets plastiques de Pavé en Guinée.

La participation au Youth Connekt Africa a été pour Mariame une occasion exceptionnelle pour voir qu’il est possible de produire un changement et contribuer à la conservation de l’environnement. Celle-ci était la première fois pour elle de quitter la Guinée et d’aller voir comment les autres pays évoluent dans la gestion des déchets plastiques.

Dans un atelier de transformation situé au Kilomètre 36, avec un petit effectif de 7 personnes dont 5 femmes et 2 hommes, Mariam, la main dans la patte, produit 307 dallettes par jour. Malgré la rareté des clients qui hésitent sur le produit, Mariam travaille d’arrache-pied pour augmenter sa capacité de production. Elle compte passer à 500 dallettes par jour dans les mois à venir avec à la clé, un méga projet de construction d’une école écologique qui sera spécialisée dans l’utilisation des déchets plastiques.

Pour elle, Binedou Global Service est l’autre piste de lutte contre l’insalubrité en Guinée.

Avec cette grande innovation, Mariam Mohamed Keita partira-t-elle avec le trophée de sa catégorie? Pour en être sûre, rendez-vous le 19 octobre à l’hôtel Sheraton.

Pilimini

Leave A Reply