Katala 224: une menuisière est parmi les nominées du secteur informel, découvrez ici qui elle est!

Djessira Dioubaté
0

Dans quelques semaines, la 3eme édition de la cérémonie de distinction Katala 224, se tiendra à Conakry. Des femmes et hommes au nombre de 24, ont été reconnu.es comme des modèles de réussite. Parmi 8 secteurs seul celui de l’informel n’est composé que de femmes, l’une d’elles est Mme Djessira Dioubaté, elle est menusière. Voici sa biographie, lisez!

Djessira Dioubaté

Mariée et mère de 4 enfants, Mme Camara Djessira Dioubaté est une femme qui s’impose dans un monde longtemps réservé aux hommes « la menuiserie ».

Très jeune, suite à son échec au BAC, elle s’est orientée dans une école professionnelle en 2002. Après sa formation professionnelle, elle participe à une formation avec des canadiens pendant 3 ans. Suite à cela, Djessira effectue un stage de 5 ans d’où elle ressort formatrice. Quelques années plus tard elle vient à l’usine de Fria où elle effectue un stage de 5 ans sans pour autant être embauchée.

En 2007 elle se lance parallèlement dans la culture maraichère pour pouvoir subvenir à ses besoins.  Et en 2010, Djessira change de cap et s’oriente vers la menuiserie, parce qu’elle affectionnait beaucoup le bois et tout ce qui allait avec. Ceci, grâce à son père qui était menuisier et qui l’apprenait le métier à chaque fois que l’occasion se présentait.

Deux ans plus tard, Djessira est devenue un AS du métier. Très fière d’elle, elle a voulu faire vivre son expérience à d’autres jeunes filles et femmes. Car pour elle, il était temps que les femmes sachent qu’elles sont capables de faire comme les hommes et de travailler dure pour réussir. Mais malheureusement, son souhait est resté orphelin jusqu’à date.

Deux ans après la mort de son mari, en 2014, elle décide de se rendre à Conakry pour poursuivre son rêve. Arriver dans la grande ville elle fait face à certaines difficultés dû au manque de soutiens de ses proches. Malgré tout, elle continue à se battre jusqu’au jour où le Président de la République décide de faire appel à tous les ouvriers de Guinée. Ce fut la grande occasion de sa vie. Car elle a fait la connaissance de Mr Albert Damantand Camara (ex Ministre de l’Enseignement Supérieur et Technique) qui a été marqué par son talent et son courage.

Par l’appui technique et financier de ce dernier, elle ouvre son premier atelier de menuiserie à Sonfonia. La demande n’étant pas forte à Sonfonia, elle songe à changer de local. Parce que pour elle, une chose restait claire, son travail était vendable! Il fallait donc revoir certains axes. C’est ainsi, qu’en 2015 elle démarre de petites démarches pour acquérir un nouveau local où exercer. Elle décide donc de transformer un dépotoir d’ordures qui était à côté du ministère du travail. Avec un peu de chance et le regard bien veillant du ministre Damantang, elle installe son atelier bâtit de ses mains.

Très habile dans son métier, elle reçoit des commandes de partout. Avec passion, elle évoque le panel d’articles qu’elle propose à ses clients : menuiserie générale, façade de magasin en bois, construction d’abris, meubles de salons, aménagement de dressing, construction de terrasse en bois, fabrication d’escalier sur mesure, aménagement de cuisine, fabrication de meuble sur mesure et autres.

Accompagnée de ses apprentis, Djessira donne entière satisfaction à ses clients. Son seul objectif, réussir dans ce monde qui était jusque-là réservé aux hommes et inspirer d’autres femmes!

Alors, est ce que Mme Djessira Dioubaté ira avec le trophée du secteur informel? Pour en savoir plus, rendez-vous le 19 octobre prochain à l’hôtel Sheraton.

Pilimini

Leave A Reply