La chanteuse Keyla-K signe sous un label américain

Ce lundi 30 octobre à Conakry, la carrière musicale de la rappeuse guinéenne Kadiatou Conté aka Keyla-K, a pris une nouvelle tournure par la signature d’un contrat de co-production, avec la maison de production MDMA (Make Dreams Manifest).

Keyla

Keyla

Pour un montant de 100 millions de francs guinéens, le contrat de co-production paraphé par l’artiste Daladji Smith, PDG de la structure MDMA Production et de Mohamed manager de l’artiste, s’étendra sur quatre années avec pour option la réalisation de deux albums chaque deux ans.

Pour le co-producteur des futures œuvres audio-visuelles de Keyla-K, le choix porté sur le visage du rap féminin guinéen n’est pas fortuit. « Nous avons choisi et signé l’artiste Keyla-K parce qu’elle a du flow, le feeling est là et il faut juste valoriser tout le potentiel qu’elle a par un encadrement professionnel à long terme », explique Daladji Smith.

« C’est plus qu’un sentiment de joie et de fierté qui m’anime en signant ce contrat, car je vais enfin pouvoir faire une musique qui sera compétitive sur la scène internationale. La tâche sera de taille mais avec la détermination, les objectifs seront atteints », dixit la rappeuse Keyla-K.

Pour son manager Mohamed Conté, cette signature est le résultat de plusieurs années d’efforts pour la valorisation du talent de Keyla-K, mais aussi elle permettra au monde entier de comprendre que le rap du 224 a un porte flambeau.

A rappeler que MDMA est la maison de production qui a récemment signé le rappeur Albert Keckson. En plus de Keyla-K, Dream Boy est le troisième rappeur  qui a fait son entrée dans l’écurie.

Source Guineenews.org