La chanteuse Lega Bah sur les violences faites aux femmes

En Guinée, comme d’ailleurs dans beaucoup d’autres pays, les femmes subissent des violations en longueur de journée. Le hic est que peu de gouvernements sanctionnent ces violations, mais aussi peu d’hommes sont conscient que la femme est celle qui donne la vie, alors elle a droit à l’amour, le respect, la protection, à être chouchoutée. Une voix des sans voix guinéenne, nous crie son ras le bol sur ces violences faites aux femmes.

P1010491Lega Bah est une chanteuse traditionnelle qui ne cesse de faire danser ses fans, par ses chansons pastorales. D’après elle, les violations des droits des femmes chez nous en Guinée particulièrement, « je trouve ça vraiment pitoyable. On doit respecter la femme parce que c’est elle qui nous a mit au monde. C’est elle qui fait tout pour nous jusqu’à ce qu’on puisse faire les choses pour nous même. Donc on lui doit reconnaissance ».

Le viol qui s’est amplifié ces derniers mois en Guinée, a fait couler beaucoup de sang et de salive. La Legaliste le condamne fermement. « Je condamne le viol mais surtout les violences de tous genres sur les femmes. La femme a droit au respect, à l’honneur et à l’obéissance. En tant que femme artiste, je suis contre toute personne qui prône les violences sur les femmes, » a-t-elle dit.

Aminata Pilimini Diallo