La police empêche l’épouse de Cellou Dalein à assainir un marché : les femmes donnent leur point de vue

Hadja Halimatou, l’épouse du chef de fil de l’opposition guinéenne, a mobilisé des machines et des camions pour ramasser les ordures au marché d’Entag, à Conakry. Ce dimanche 12 juillet, à la tête de l’opération d’assainissement l’épouse de Cellou Dalein Diallo, a été stoppée par les forces de l’ordre, qui auraient reçu des instructions de là-haut.

« Les femmes du marché cohabitent avec ça. C’est qui ce qui m’a motivé de le faire. Avant tout je suis une guinéenne, je suis citoyenne, j’ai le droit d’aider mes compatriotes, mais je suis bloquée, » confie Mme Dalein à nos confrères de africaguinee.com

hadja halimatouPlusieurs femmes n’ont pas apprécié cette attitude des autorités. Mademoiselle Diallo est l’une parmi elles, « je n’ai pas du tout apprécié la réaction des autorités envers l’initiative de Hadja Halimatou. Moi je ne suis pas partisane de l’UFDG, mais j’apprécie le fait qu’elle nettoie les lieux. Si le gouvernement ne parvient pas à rendre Conakry propre, quel que soit la personne qui veut le faire, ils n’ont qu’à la laisser faire, car eux ne sont pas capables. Mais malheureusement nous avons un gouvernement bidon. Pour que ce pays avance il faut qu’on mette de côté les appartenances politiques, ethniques et communautaires, si non si c’est avec cet élan je ne vois pas un développement proche pour notre pauvre pays, » s’indigne-t-elle.

Mme Maci Bah est plutôt ravie. « Si elle veut balayer elle n’a qu’à nettoyer Dixinn, là où elle habite, l’un des quartiers les plus sales de Conakry. Apres, elle vient vers les quartiers qui se battent pour le parti de son mari, Hamdallaye, Bambéto, Cosa. Pour quoi aller jusqu’à Entag ? C’est une sorte de campagne pour attirer l’attention des autres ethnies. Au lieu de faire du bien maintenant, elle et son mari devraient le faire depuis lorsque son mari était ministre au temps de Conté, » confie Mme Bah.

D’une manière ou d’une autre, la capitale guinéenne, l’une des villes les plus sales au monde, a besoins d’être propre.

Aminata  Diallo