Le président tchétchène veut priver les femmes de réseaux sociaux

“Vous, en tant qu’hommes, devez tenir vos femmes à l’écart de WhatsApp !” En ces termes, le président tchétchène, Ramzan Kadyrov, a réprimandé un groupe d’hommes venus lui rendre visite, mercredi 20 mai, dans son palais présidentiel. Il leur a reproché d’avoir laissé leurs épouses « s’exprimer librement sur les réseaux sociaux », explique France 24.

6218825Cette scène de réprimande collective fait suite à la mobilisation d’internautes dénonçant, ces derniers jours, le mariage présumément forcé d’une jeune fille de 17 ans et d’un proche du président, âgé, selon les sources, de 47 ou 57 ans.

“Enfermez-les à double tour, ne les laissez pas sortir et elles ne posteront plus rien”, a recommandé le protégé de Vladimir Poutine, leur demandant de « se comporter en Tchétchènes », rapporte le site de la chaîne.

Accusé de défendre la polygamie

La polémique est partie du mariage d’une adolescente avec Najoud Goutchigov, le chef de la police locale. Déjà marié, ce dernier « avait obtenu la bénédiction personnelle de Ramzan Kadyrov pour épouser la mineure, tout en précisant qu’il n’avait pas l’intention de divorcer de sa première épouse », poursuit France 24. Si la loi russe interdit la polygamie, le président tchétchène est un « défenseur de longue date de cette pratique », explique la chaîne.

Outre les internautes, ce mariage a indigné nombre de médias et associations, la déléguée pour les droits de l’homme auprès du Kremlin dénonçant des « pratiques moyenâgeuses », poursuit France 24.

« Ces publications ne sont que des mensonges ! L’amour n’a pas d’âge », s’était contenté de répondre Ramzan Kadyrov, sur son compte Instagram.

Source ( francetvinfo.fr)