Libération de 82 jeunes filles au Nigéria: une des lycéennes de Chibok enlevée par Boko Haram a refusé d’être relâchée

« Je suis bien où je suis. Je suis mariée. » L’une des 276 lycéennes nigérianes de Chibok, enlevées par Boko Haram en 2014, a refusé d’être libérée dans un échange de prisonniers avec le groupe djihadiste, a annoncé ce mardi le porte-parole de la présidence, Garba Shehu.

Filles enlevées par boko haram

Filles enlevées par boko haram

Il y a plusieurs semaines, il avait annoncé que des pourpalers étaient en cours concernant la libération de 83 jeunes filles. Finalement, 82 ont été libérées ce samedi, rapporte m.20minutes.fr. Le lendemain, elles ont brièvement été reçues par le président nigérian, Muhammadu Buhari.

Garba Shehu a toutefois assuré que les lycéennes n’avaient toujours pas rejoint leurs proches parce que les autorités voulaient être certaines de leur identité. Actuellement, 113 jeunes filles sont toujours retenues par Boko Haram.