L’ivoirienne Aminata Traoré, lauréate du prix franco-allemand des droits de l’Homme

Aminata Traoré
0
Aminata Traoré

C’est dans un communiqué de presse, que Mme Aminata Traoré a appris qu’elle est lauréate d’un prestigieux prix. Elle recevra le prix franco-allemand des droits de l’Homme, jeudi prochain en Côte d’Ivoire à l’occasion d’une cérémonie, c’est ce qu’annonce ce communiqué ci-après :

« Lors du Conseil des ministres franco-allemand d’avril 2016, la République fédérale d’Allemagne et la République française ont décidé de décerner chaque année un prix franco- allemand des droits de l’Homme et de l’État de droit à des personnalités du monde entier qui ont contribué de façon exceptionnelle à leur protection et à leur promotion dans leur pays et au niveau international. Ce prix rappelle l’engagement constant et indéfectible de la France et de l’Allemagne en faveur des droits de l’Homme et de l’État de droit, et symbolise leur coopération renforcée dans ce domaine.

Ainsi, Jean-Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères et son homologue allemand, Heiko Maas, ont annoncé le 21 novembre les 15 lauréats du prix franco-allemand des droits de l’Homme et de l’État de droit 2018. Cette année, les deux ministres ont souhaité que le prix soit accordé à Madame Aminata Traoré, de nationalité ivoirienne, en récompense de son engagement exceptionnel en faveur des droits des femmes et de la lutte contre les violences basées sur le genre.

L’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, SEM Michael Grau et l’Ambassadeur de la République de France en Côte d’Ivoire, SEM Gilles Huberson, lui ont remis ce prix le jeudi 20 décembre 2018 à l’Institut Goethe d’Abidjan. Mme Aminata Traoré est une jeune femme de nationalité ivoirienne plus connue sous son nom de plume « Hamitraoré ». Elle apporte sa contribution à la lutte contre les violences
basées sur le genre, en particulier les mutilations génitales féminines. Écrivain-conférencière, elle se consacre à l’animation de conférences en milieu scolaire par le biais de sa fondation GNITRESOR créée en 2012, qui consacre le livre comme moyen de sensibilisation contre les violences basées sur le genre. »

Après avoir annoncé la nouvelle à la patronne de actu-elles, voici le message que Mme Aminata a laissé, « ce prix est pour toutes les femmes battantes , leaders qui ont decidé d’être les supers héros de leur vie. Et tu as fait partie. Merci pour ton engagement et ton soutien.« 

Cachée derrière le mur

À noter qu’elle a deux ouvrages dans lesquels elle dénonce les violences basées sur le genre. Ce sont : « Le couteau brûlant » et « Cachée derrière le mur« .

Violences faites sur les femmes : qu’est ce qui se cache derrière le mur ?

 

L’excision : Le couteau brûlant de HAMITRAORE

Leave A Reply