L’UPR n’ira pas à l’élection du 11 Octobre prochain: les femmes du parti sont partantes.

Lors de sa session extraordinaire à Conakry Samedi 22 Aout dernier, le parti pour le progrès et le renouveau UPR , a décidé d’accompagner le président Alpha Condé à la présidentielle prochaine. Les femmes militantes avec à la tête Hadja Mariama Baldé, ancienne ministre de la fonction publique, disent être pour une nouvelle alliance entre le RPG de Alpha Condé et l’UPR de Bah Oumane.

IMG_20150822_154906Hadja Mariama présidente du comité des femmes de l’UPR s’adresse au président du parti « les femmes de l’UPR vous proposent de soutenir sans défaillir comme par le passé pour une victoire honorable lors de l’élection présidentielle de 2015, votre grand frère Alpha Condé. Par ma voix, vos militantes vous réitèrent leur soutien jusqu’à la victoire de tous nos objectifs, » affirme l’ancienne ministre de la fonction publique.

IMG_20150822_160829Pour sa part, la candidate uninominale de Dinguiraye dénonce la relation de l’UPR et son allié le RPG dans sa préfecture, mais dit être derrière la décision du parti. « Nous avons quelques difficultés avec le RPG à Dinguiraye, s’ils ont besoin de nous, là ils sont prêt à nous chercher par tout. Mais s’il y a un problème d’intérêts, je vous assure que c’est pour eux seulement. Mais il y a le consensus, tout ce qu’on va arrêter ici nous tiendrons ça comme argent comptant et nous le ferons. On accepetera, on fera et vous saurez qu’on a fait,» promet Hadja.

Mme Diallo Fatoumata, une militante du parti depuis l’ère Siradio Diallo, dit être disposée à accompagner Alpha Condé le 11 Octobre prochain. Car dit-elle, il a porté confiance à notre parti, donc « nous sommes avec lui ».

Par contre, accompagner l’actuel président de la république de Guinée, n’a pas été une décision unanime des militants de l’UPR. Même si plus de 90% sont pour l’alliance UPR-RPG.

A P D