MAQUILLAGE : 5 CONSEILS POUR LES PEAUX NOIRES ET MÉTISSES

1- Bien préparer sa peau au maquillage : Les peaux foncées sont souvent mixtes à grasses et cela peut faire « virer » le maquillage. Il faut donc préparer sa peau avec une crème qui soit à la fois hydratante et matifiante. Daw M’Baye conseille d’y superposer le Fluide Matifiant puis de poser une base de teint matifiante perfectrice. Ce « layering » permet d’obtenir une peau veloutée, tout au long de la journée.

maquillage elle.fr2- Se faire un joli teint éclatant et uniforme : Le fond de teint. Côté texture, les peaux lisses privilégieront un fond de teint unifiant fluide qui sera peu couvrant. Les peaux moins uniformes préféreront un fond de teint plus épais au fini velouté. Vient ensuite le choix de la couleur : ni trop claire ni trop foncée, elle doit se fondre avec le teint. Pour tester la teinte, le mieux est de poser un peu de produit sur le haut de la joue, d’attendre une ou deux minutes de voir comment elle s’intègre et d’observer le résultat à la lumière du jour.

L’embellisseur : Beaucoup de femmes ont tendance à choisir une teinte de fond de teint trop claire pour donner de l’éclat à leur peau, mais elles se trompent. Pour un teint lumineux, le mieux est d’y mélanger une goutte d’embellisseur qui ajoutera un effet jaune doré, orangé ou rouge cuivré, selon le résultat voulu.

La poudre : On ne zappe pas le petit coup de poudre matifiante. On peut aussi mettre en valeur les reliefs du visage en appliquant un peu de poudre sublimatrice sur la zone T et le haut des pommettes.

Le blush : Daw M’Baye préconise d’avoir toujours avec soi une teinte orangée, couleur qui convient à toutes les peaux foncées. Cela booste l’éclat et donne bonne mine instantanément et va avec toutes les teintes de fards à paupières ou de rouges à lèvres.

3- Choisir des textures de maquillage adaptées : Les peaux grasses ont tendance à absorber les couleurs. Il faut donc privilégier des produits de maquillage riches en pigments. Les fards irisés ou nacrés sont parfaits. Si l’on veut utiliser des fards mats, ils doivent alors être très intenses, sans quoi ils pourraient virer et laisser un effet un peu grisâtre.

maquillage 24- Oser la bouche colorée : Les femmes à la bouche pulpeuse ont la chance de pouvoir oser des couleurs vives et même des effets de couleur ou de matière comme l’ombré lips.

La bouche « bicolore » : Chez celles dont la lèvre inférieure et la lèvre supérieure ont une teinte et une texture de peau différentes, mettre un rouge à lèvres de couleur vive peut être compliqué. On peut alors appliquer au préalable un stylo correcteur de la même teinte que la peau sur la lèvre plus claire.

La forme de la bouche : Si l’on veut accentuer le côté charnu, on posera un trait de crayon foncé sur le contour des lèvres  et on laissera pas mal de place pour un rouge à lèvres de teinte plus claire. A l’inverse, pour affiner la bouche, on posera le crayon à lèvres foncé sur l’ensemble des lèvres et juste une pointe de couleur claire au cœur.

5- Se faire un regard au top : Le mascara. Si les beautés noires ont souvent la chance d’avoir les cils très recourbés, elles se plaignent de manquer de volume et de longueur. La solution : choisir un mascara allongeant et volumateur muni d’une brosse assez fine et poser la matière sur le dessus des cils, avant de l’étirer par-dessous, en commençant par la racine.

Les sourcils : Si l’on regrette parfois d’avoir les sourcils peu fournis, on peut les redessiner au crayon ou à l’eye-liner. Pour un effet naturel qui donne de l’expression au visage, le mieux est de choisir une teinte marron foncé (le noir durcit les traits) et de tracer un trait plus épais à la base et plus fin à l’extrémité extérieure.

Source (elle.fr)