Mariage par téléphone: la distance « tue » l’amour

Le mariage à distance ou par téléphone divise des nombreuses familles en Guinée. Ces mariages sont ceux qui commencent bien et finissent à la poubelle. Les filles et femmes sont entre autres les grandes victimes. La femme qui attend son mari qu’elle n’a jamais vu, ou qu’elle a vu mais des années se sont écoulées depuis que le monsieur est parti, a des problèmes avec sa belle famille, provenant de jalousies ou autres mal entendu. Ou bien encore cette femme est fatiguée d’attendre, parce que le mari ne vient pas, mais aussi ne prend plus soins d’elle comme prévu alors elle décide de divorcer, avec tout ce temps perdu. C’est le cas de deux filles qui se voient aujourd’hui plus déçues, que divorcées.

mariageSafi a été choisie par sa belle mère qui est sa voisine, pour son fils vivant en Angleterre. « Aujourd’hui j’ai divorcé avec un mari que je n’ai jamais rencontré depuis notre mariage, bien que je l’ai connu avant qu’il ne parte. Apres deux ans de mariage, sa maman qui m’avait choisie avec joie, est celle qui a aussi causé mon divorce, parce que j’ai toujours insisté de voire mon mari que sa soit ici ou ailleurs. Mais elle était jalouse aussi du fait que son fils ne se confie qu’à moi seule. Donc elle a décidé de créer des problèmes pour que nous nous séparons. » confie t-elle.

Alors que Salmata n’a jamais rencontré son mari, qui est en Suisse, elle aussi a été choisie par sa belle mère et a eu presque le même scénario que Safi « depuis que je me suis mariée jusqu’à mon divorce, je n’ai jamais vu mon mari sauf sur l’internet ou sur photo. Sa maman qui était une amie à mon père m’a choisie. Depuis plus de trois ans, je fais la navette entre chez ses parents et les miens, mais les deux dernières années il ne m’envoyait plus la dépense, et m’appelait rarement, avec tous les problèmes que sa sœur et sa mère me causaient j’étais soumise. Mais au fil du temps, comme il ne s’intéressait plus a venir ou que moi je parte, j’ai demandé le divorce pour ne pas perdre mon temps car c’est la femme qui vieillit. » Regrette Salmata.

Certains diront que c’est le matérialisme qui pousse ces femmes, à accepter le mariage par téléphone. D’autres par contre disent que c’est le plaisir de voire une belle femme et soumise à ses cotés, qui poussent les hommes à marier en Afrique. Alors on se demande à qui la faute?

Aminata Pilimini Diallo