Ministère de l’action sociale de la promotion féminine : un bilan sur les mutuelles de finances

Madame la ministre de l’action sociale de la promotion féminine et de l’enfance, a animé une conférence de presse ce mercredi 18 avril 2018, au siège du dit ministère. L’objectif était de faire le bilan de son activité sur le terrain et les articulations de ses projets.

Ministère de l'action sociale de la promotion féminine et de l'enfance

Ministère de l’action sociale de la promotion féminine et de l’enfance

Mariame sylla, ministre de l’action sociale se dit satisfaite des rapports d’évaluation des MUFFA en Guinée, « c’est un rapport satisfaisant, je suis heureuse pour ce rapport, le nombre de mutualistes a dépassé 5000 et ça va vers les 6000. Le chiffre d’affaire a quitté de 55 milliards 800 cent millions en mars 2018, aujourd’hui nous sommes à la deuxième semaine du mois d’avril, le chiffre a grimpé de 4 milliards 200 millions. C’est vraiment un outil d’auto promotion, d’autonomisation sociale et économique de la femme. Donc je suis vraiment satisfaite de ce que les femmes ont fait. Je salue l’initiative et encourage les autres femmes. »

« Le micro Banque a pour ambition de rendre autonome toutes les femmes de Guinée à travers ce projet qui est la MUFFA. À travers cet outil de développement nous participons à la lutte contre la pauvreté. À ce jour nous avons 29 MUFFA pour près de 60 mille femmes et une ligne de produits de 65milliards qui a été mise en place. Ce qui est important dans ce projet c’est le taux de remboursement de 88%. Cela veut dire que les femmes ont compris à travers les MUFFA qu’on peut vraiment s’autonomiser, » a précisé Amadou Oury Camara chef de division au micro Banque gestionnaire du MUFFA.

Les Mutuelles de Financement des Femmes Africaines, MUFFA auraient plusieurs objectifs. C’est une expérience qui n’est pas seulement menée en Guinée, mais aussi dans d’autres pays frontaliers ou africains. En Guinée elle a été crée le 27 mars 2015.

Aye condé