Mode vestimentaire : le combat des femmes pour avoir des fesses rondes

En guinée, précisément à Conakry des jeunes filles utilisent les « collants Pampers » sous les pagnes, les jupes, les robes ou encore les pantalons. Ces collants sont utilisés par les filles dont le derrière laisse à désirer, mais aussi par les filles et femmes maigres. Pour ces filles, les « collants Pampers » ou culottes aux formes de grosses fesses, les rendent très belles et potelés, ce qui ressort la valeur de leur taille.

colan pampersSi les autres femmes se servent de l’esthétique dans les pays développés, les filles de ma Guinée se contentent des « collants Pampers » pour que leurs formes s’arrondissent. Mademoiselle Aicha Condé dit être contente avec, « je suis très ravie avec l’apparition des « collants Pampers ». Malgré que je suis grosse. Mais je porte les collants pampers par ce que j’aime beaucoup leur importance, ils augmentent mes fesses et les embellit, » argumente Aicha.

Pour Salématou Camara, « les « collants Pampers » sont conçus pour nous qui avons la forme plate comme les chinoises (rires). Avant, quand je portais les habits sexys pour sortir, c’était difficile pour moi je me sentais pas bien dans ma tenue. Depuis la sortie des « collants Pampers » je n’ai plus de complexe à ce niveau, car c’est ce qui est à la mode et nombreuses sont les filles qui les portent. J’ai le respect pour ceux qui fabriquent ces collants Pampers, » affirme t-elle.

Mme Mama Aïssata Camara, vendeuse de « collants Pampers » nous témoigne l’abondance de sa clientèle, « je revends plus d’une dizaine par jour. Avant, les « collants Pampers » étaient vendus à soixante milles francs guinéens. Maintenant le prix est à quarante milles francs guinéens, » nous apprend cette vendeuse de « fesse ».

Une tendance qui règle les problèmes des filles et qui trompe l’apparence chez ceux qui sont à la loupe, eh oui les hommes !

Mabinty Camara