MUFFA : les femmes se mobilisent pour les femmes.

La mutuelle de Financement des Femmes Africaines, MUFFA est une institution de Microfinance de première catégorie. Apres l’inauguration Lundi dernier de l’agence de Ratoma, c’est au tour de la commune de Matoto, ce mercredi 29 juillet. Des femmes guinéennes ont pris l’initiative de s’entre aider, d’où leurs slogans « un moyen de développement pour la femme », « les femmes se mobilisent pour les femmes ». En partenariat avec la Banque centrale de la République de Guinée et Afriland First Bank, elles ont réussi à inaugurer leur institution.

P1010066Etaient présents à la cérémonie le parrain international du modèle MC2 Dr Paul Fokam, le DG d’Afriland First Bank, Soria Sorel Camara gouverneur de la ville de Conakry, Boubacar Barry ministre de l’industrie et des PME, la représentante de la première dame, des groupements de femmes de Matoto et environs, ainsi que d’autres invités.

P1010065Hadja Djeynaba Keita présidente du conseil d’administration de la MUFFA Matoto, « pour nous femmes de Matoto, la MUFFA n’est pas une place sociale où se confrontent des idées et des affinités divergentes, mais c’est plutôt un espace de concertation à partir duquel les femmes se mobilisent pour les femmes. La MUFFA est une stratégie engagée par le gouvernement de la troisième république, pour lutter contre la pauvreté au niveau des femmes. Chaque adhérente trouvera gain de cause pour développer ses activités. Au-delà de ça elles trouveront leur autonomie, » confirme –t-elle.

P1010072Au nom de la première dame de Guinée Hadja Djènè Kaba marraine nationale du modèle MC2, sa représentante s’exprime, « comment être digne tout en étant pauvre ? Comment accomplir ses devoirs et responsabilités de citoyen, de parent, tout en manquant le nécessaire pour assouvir les besoins fondamentaux ? Vous connaissez tous les réponses à ces questions, puisque vous savez que la dignité passe par la lutte contre la pauvreté. Cela revient à dire que votre MUFFA a été autorisée par le gouvernement, parce qu’elle porte en elle les germes de la victoire de la richesse. Mme Djènè Condé attend de vous, que vous restez fidèle à la vision sur laquelle se fonde l’initiative de vous célébrer aujourd’hui. La gestion responsable de cette MUFFA. Elle espère que vous sauriez tirer parti de cette opportunité unique, qui vous est donné au moment où vous pensiez que vous étiez condamné à la pauvreté, » rapporte Mme Telliwel Diallo.

Le ministre de l’industrie enjaille d’abord les femmes, avant de faire son traditionnel Big up. « Si la guinée is back, ce qui veut dire que les femmes guinéennes sont aussi de retour. Comme on le dit souvent, ce que femme veut Dieu le veut, alors ce que les femmes veulent c’est ce que le gouvernement guinéen veut, » rassure le ministre de l’industrie Boubacar Barry.

Aminata Pilimini Diallo