Ne jamais vous coucher en portant votre soutien-gorge !

De nombreuses femmes dorment avec leur soutien-gorge. En effet, selon elles, impossible de trouver une position confortable si elles ne sont pas munies de ce sous-vêtement. D’autres préfèrent également porter des brassières la nuit pour éviter d’irriter la peau fine et fragile de leurs seins.

Mesdames, sachez que le soutien-gorge peut être  nocif pour votre santé. Le porter pendant que vous dormez risque de vous causer bien des soucis. Pour vous persuader d’abandonner cette mauvaise habitude, Rouge Framboise vous propose de passer en revue ces quelques bonnes raisons.

bonnes-raisons-de-ne-jamais-coucher-portant-soutien-gorgeDes irritations cutanées

Comme vous le savez certainement, votre peau a besoin de respirer pour rester en bonne santé. En gardant votre soutien-gorge, vous empêchez les cellules de votre peau de se régénérer convenablement. De plus, la transpiration nocturne risque d’irriter votre épiderme et de favoriser la formation de comédons, de points noirs et de boutons de transpiration (petits et rêches au toucher).

Une mauvaise circulation sanguine

Comme toutes les parties de votre corps, votre poitrine doit également bénéficier d’une bonne circulation sanguine. Cette dernière permet, entre autres, de sauvegarder l’élasticité et la fermeté de vos seins et donc de les empêcher de piquer du nez.

Le fait de porter un soutien-gorge la nuit est d’autant plus nuisible si le sous-vêtement en question est trop serré ou pas à la bonne taille. Remarquez les traces rouges que laisse votre soutien-gorge après l’avoir porté une bonne journée.

De plus, votre poitrine a besoin de bouger librement pour permettre une circulation optimale de la lymphe et éviter, ainsi, une accumulation localisée des toxines.

Soutien-gorge-push-up-Dim-Dim-Fit-NoirDes douleurs occasionnelles

Les seins font partie des zones les plus fragiles et sensibles du corps féminin ! Si vous portez chaque nuit un soutien-gorge serré ou, pire, muni d’une armature, votre poitrine risque de devenir encore plus sensible et douloureuse que d’habitude. Et vous savez à quel point, ce désagrément peut être gênant au quotidien.

 L’insomnie qui s’installe

Si vous avez du mal à trouver le sommeil, le fait de porter un soutien-gorge serré ou ajusté ne vous aidera pas à résoudre votre problème. En vous endormant, votre respiration devient plus profonde et plus lente. Les points de pression de votre sous-vêtement peuvent gêner ce mécanisme et conditionnent la qualité de votre sommeil.

Une question de fermeté

Si vous portez constamment un soutien-gorge, vos seins deviendront dépendants du maintien que leur apporte ce sous-vêtement. Du coup, vous risquez de voir votre peau perdre de son élasticité et votre poitrine de sa fermeté. Pour éviter d’avoir des seins tombants, libérez-vous de votre soutien-gorge avant de dormir et laissez faire la nature.

Par contre, si vous n’arrivez pas à vous passer de ce sous-vêtement, optez pour une brassière en coton, sans attaches, sans trop de coutures et sans baleine… C’est moins risqué pour votre décolleté!