Nominée aux JAwards 2018 dans la catégorie média, découvrez ici qui est  Harissatou Sow

Harissatou Sow
0

Les JAwards, évènement de distinction des jeunes qui font bouger la Guinée, est à sa deuxième édition cette année. 50 jeunes ont été nominés en 2018, dans plusieurs catégories. Les journalistes ont aussi leur place, 5 jeunes femmes et hommes attendent le trophée du ou de la meilleure journaliste. Nous vous offrons ici le parcours de Harissatou Sow, l’une des deux femmes journalistes nominées.

Harissatou Sow
Harissatou Sow

Son parcours professionnel a commencé en 2012 à la fin de sa licence, d’abord à la télévision nationale où  Harissatou a effectué un stage de trois mois en tant que journaliste reporter.

Au même moment, elle a participé à la première édition du concours Talent Espace, organisé par le groupe Hadafo médias. Au terme de cette compétition qui a réuni des centaines de jeunes, Mme Harissatou Sow a occupé la deuxième place sur dix finalistes au total.

Harissatou Sow
Harissatou Sow

C’est alors qu’elle a signé son tout premier contrat professionnel avec la Radio Espace en janvier 2013. Durant plusieurs années, Harissatou a été journaliste reporter et animatrice d’une émission politique dénommée « Au fil de la semaine« , pendant une année.

En mars 2016, après trois ans d’exercice, Harissatou est nommée secrétaire de rédaction de la Radio Espace, poste qu’elle occupe encore. Elle participe également à des émissions spéciales, comme les grandes gueules féminines à l’occasion  des fêtes de 08 mars et l’émission Espace Expression pendant les vacances.

Harissatou Sow
Harissatou Sow

En 2017, évaluant la nécessité pour la Radio Espace d’intégrer dans ses programmes une émission de santé,  Harissatou propose avec une autre collègue ce programme diffusé depuis le mois de septembre de la même année.  A travers cette émission, elle participe donc à la promotion de la santé avec des sensibilisations sur les différentes maladies, notamment celles chroniques qui gagnent du terrain en Guinée.

Pour vous faire découvrir Harissatou Sow sous un autre angle, nous lui avons posé cinq questions, lisez ses réponses:

« Être parmi les 50 jeunes qui font bouger la Guinée représente une reconnaissance pour moi. Une reconnaissance du travail que je fais depuis 6 ans. Ca veut dire que des personnes m’observent à distance puisque je le rappelle, j’ai été présélectionnée comme tous les autres nominés suite à des entretiens menés par l’équipe des jawards au près des professionnels du secteur,  » dit-elle.

Pour elle, le rôle des femmes dans la presse « ne doit pas être différent de celui des hommes. Nous devons tous être professionnels et exercer le métier dans le respect des normes que nous impose la profession. Il y a une chose extrêmement importante à mes yeux que j’aimerai dire aux femmes, vous ne devez pas vous contenter des émissions de distraction. Allez au delà, participez à des programmes importants qui permettent de faire bouger les lignes dans votre pays. Surtout il n’y a aucune raison que la plupart des rédactions soit gérée par les hommes. Pourquoi pas nous ?  Mais attention, il faut le mériter. »

Harissatou Sow

« Si vous me demandez si je mérite le trophée, je répondrais tout de suite oui. Mais si je crois que je vais le gagner, cette réponse, seul le jury pourra la donner » nous a-t-elle répondu.

Étant femme et modèle, nous avions voulu qu’elle donne un conseil aux autres, voici ce  qu’elle nous a confié, « je vais dire aux jeunes femmes d’étudier ou d’apprendre un métier pour  être autonome. Vous ne pourrez pas toujours tendre la main à votre époux, il finira par en avoir marre. Surtout à  celles qui sont déjà à l’école, aller au bout des études et chercher à avoir ne serait ce que la licence avant le mariage« .

Harissatou Sow termine avec des remerciements, « avant de terminer, j’aimerais remercier toute l’équipe des Jawards notamment  le coordinateur général Moussa Daraba pour cette belle initiative. Grand merci également à tous ceux qui ont pensé que j’ai ma place parmi les 50 jeunes qui font bouger la Guinée« .

Si elle vous a séduit, vous pouvez voter pour elle sur ce lien

Faites élire le ou la #JeuneJournaliste Guinéen(ne) de l’année en votant pour un des cinq finalistes via ce lien. Rendez-vous le 07 Décembre / 19h / Prima Center Conakry #JAwardsGuinée #CélébronsLaJeunesse

Gepostet von Les J-Awards Guinée am Donnerstag, 8. November 2018

Leave A Reply