Nominée de Katala 224, découvrez le parcours de Madeleine Kolié, cette dame qui a réussi en vendant des feuilles

Alors que pour le commun des mortels réussir sa vie passe indéniablement par les bancs, Mme Madeleine Kolié elle, a réussi à se démarquer sans aucun bagage intellectuel. Elle est d’ailleurs nominée de Katala 224 dans la catégorie secteur informel .

Madeleine Kolié

Madeleine Kolié

Mme Madeleine Kolié est née en 1968 à Koulé Yakéta (N’zérékoré) d’une famille très modeste. Elle n’a pas eu la chance d’aller à l’école, donc très tôt elle est sollicitée par la sœur ainée. Elle a passé toute son enfance en Côte d’Ivoire auprès de cette dernière en l’aidant au quotidien dans son commerce.

C’est en 1997 qu’elle retourne en Guinée où elle a commencé à fonder sa famille à Conakry. La vie à Conakry n’était pas rose, elle le réalise très vite. Madeleine commence par vendre les sachets d’eau qu’elle conditionnait elle-même, puis des bonbons. Mais cela ne suffisait pas à apaiser les dépenses de son mari car la rentabilité était faible. Elle décide donc de se lancer avec la petite marge qu’elle s’est faite dans la vente des feuilles de patates, manioc, épinard, et autres.

Sur pied tous les jours à 4heure du matin, toujours avec le même sourire et la même détermination, Madeleine ou encore Mama Koloma est partie d’un prix de vente de 50 GNF par tas de feuilles à 1500GNF aujourd’hui. Au fil des années, elle a su mobiliser et fidéliser une forte clientèle avec beaucoup de restaurants spécialisés dans les mets africains et des particuliers qui se sont épris de sa bonne humeur légendaire.

Du haut de ses 21 ans de vente de feuilles, menant une vie modeste, Mama Koloma a un fier regard sur sa vie, car malgré les dures conditions, elle a réussi à scolariser ses enfants dont deux sortent fraîchement d’université. Elle a réussi en concert avec son époux à trouver une parcelle à la cimenterie puis construit une petite maison où elle vit actuellement avec sa famille. Comme pour dire à cœur vaillant, rien n’est impossible !

Cette nomination vient à point nommé pour cette brave femme qui mérite reconnaissance et encouragement. La cérémonie de remise de trophée qui aura lieu le 13 octobre prochain sera révélateur. En attendant, les votes continuent sur le lien suivant: https://docs.google.com/forms/d/1E8WNsBvjLjcfYFIDSIpZoA68QbnwUwmLGYrMZ3vLuow/edit