Orange Guinée en justice pour utilisation illégale d’un son de la chanteuse Khady Diop

khady

khady

Orange Guinée est une société de téléphonie, elle est poursuivie en justice par la structure Suk’Art pour utilisation illégale du titre « Moumma » de la jeune Khady Diop. Un son utilisé comme tonalité d’appel. Suk’Art réclame donc dix milliards de francs guinéens à titre de dommage et intérêt à cette société.

Abdourahim Diallo, représentant de la maison de Production Suk’Art et manager de l’artiste Khady Diop, affirme que la société Orange a commencé d’exploiter illégalement ce titre depuis Mai dernier  sans les consulter.  Il indique que la société  n’a aucune licence en provenance ni de l’artiste, ni de la maison de production pour faire louer ses œuvres.

Pour Maitre Aboubacar Camara, avocat à la Cour, sa cliente Suk’Art, est une maison qui a un contrat de production d’exclusivité des chansons de Khady Diop.

khady-diop

khady-diop

D’après l’avocat, « en vertu de ce contrat d’exclusivité, Suk’art Production, est la seule qui est habilitée d’utiliser le titre éponyme de l’artiste sénégalo-guinéenne ‘’Moumma ‘’. Mais, il se trouve qu’en violation de ce contrat d’exclusivité, la Société de Téléphonie Orange s’est arrogée le droit de vendre le titre éponyme de la maison en tonalité d’attente ou par défaut sur les différents appels. »

De poursuivre, il confie à nos confrères 224stars.com, que, « lorsque ma cliente a découvert que cette société utilisait le son de Khady Diop, elle a déposé une demande dans cette société pour qu’elle soit rétablie dans ses droits. C’est une utilisation frauduleuse et nous avons estimé de saisir cette société en payement de dommage et intérêt ».

Les plaignants  revendiquent un montant de 10 milliards à la société Orange. Et c’est ce montant que la Société Orange a perçut indument contre l’artiste, mais également au détriment de sa maison de production, ont-ils  déclaré.

Pilimini