Page noire : la chanteuse Mari « Bobohounkoun » n’est plus

La mort a encore frappé à la porte du monde de la culture guinéenne,  ce jeudi 30 Juin 2016. L’artiste chanteuse de la musique pastorale, Mari « Bobohounkoun » est décédée à l’après midi du jeudi 30 Juin, à l’hôpital Ignace-Deeen, à Conakry par  suite d’une courte maladie.

Mari Bobohounkoun

Mari Bobohounkoun

D’après un membre de sa famille, la défunte se plaignait d’un mal de sein, c’est suite à cela qu’elle s’est rendue mercredi, à l’hôpital Ignace-Deen pour se faire consulter. Ce Jeudi, elle était programmée pour aller prendre les résultats de son test. Une fois à l’hôpital, malheureusement elle ne s’est plus  retournée chez elle.

Son enterrement est prévu ce Vendredi 1er Juillet après la prière de 14 heures.

Mari « Bobohounkoun », était une artiste méconnue du grand public mélomane guinéen. Mais elle faisait parler d’elle dans les shows de la rue et mariages. Elle avait à son actif plusieurs singles dont, « kailai chauffeur » et tant d’autres.

 

Mari

Mari

Mari « Bobohounkoun » résidait à Koloma Marché dans la commune de Ratoma à Conakry, elle est célibataire et mère de trois enfants, dont deux jumeaux et un bébé âgé de trois mois.

Que son âme repose en paix !

Aboubakr