Parcours: « c’est l’entreprenariat jeune qui constitue l’avenir de notre pays » dixit Fanta Sow fondatrice de BHV

Fanta Sow
0

Mlle Sow Fanta, contrôleur interne dans une banque de la place, est aussi fondatrice de BHV. Elle a 29 ans, célibataire sans enfants, née à Fria, en Guinée.

Fanta Sow
Fanta Sow

Fanta a fait ses études primaires et secondaires dans sa ville natale, l’école primaire à CHRIST ROI jusqu’en 2001, puis a intégré le groupe scolaire AMITIE GOBICKO jusqu’à l’obtention de son Baccalauréat en 2007 en sciences mathématiques.

Mlle Sow a donc été orientée à l’institut des mines de  Boké où elle n’a fait qu’une année. Elle qui a aimé se frotter aux finances a décidé de quitter le pays, pour aller au royaume chérifien comme beaucoup de jeunes guinéennes et guinéens.

En 2008, Fanta intègre le groupe HECF  de FES où elle finit avec une licence en finances-comptabilité-fiscalité en 2011.Pour clôturer sa licence, elle fait un stage au service financier de l’ADER-Fès (Agence de Dedensification et de réaménagement de la ville de FES).

Elle poursuit ses études pour obtenir en 2012, un master (BAC+5) en AUDIT ET EXPERTISE par la double diplomation de HECF et d’ESC de Pau (France).

Pour contribuer au développement de son pays, elle n’a pas tardé à y retourner. Mlle Fanta Sow pose ses valises à Conakry, en Décembre 2012. Rapidement, elle effectue  deux stages de formation successivement  au cabinet KC consulting (comptabilité) et à BECAT SARL (comptabilité et gestion ressources humaines). En Mai 2013 elle intègre le département  de contrôle interne d’ECOBANK GUINEE.

A l’image de beaucoup de femmes guinéennes qui travaillent dans le privé comme dans le public, Fanta se lance aussi dans le commerce en 2014. C’est cette année qu’elle a créé sa structure BHV, qui avait à ses débuts comme activité la vente de vêtements et accessoires en pagne, ainsi que la vente de produits cosmétiques naturels.

En 2016, elle décide de se concentrer sur les produits cosmétiques naturels afin de promouvoir leur utilisation par l’abandon des produits cosmétiques « traditionnels  ou chimiques» et contribuer ainsi à la lutte contre la dépigmentation chez les jeunes filles.  Après une année, elle ouvre sa boutique de produits cosmétiques naturels pour peau et cheveux.

Fanta Sow
Fanta Sow0

Active et dynamique, Fanta Sow exerce parallèlement une vie associative, une action qu’elle a cultivée depuis qu’elle était étudiante, où elle a été chargée de communication au sein de l’association des Guinéens du Maroc (ASEGUIM) et Présidente du bureau des étudiants de son école.

En 2017 Fanta créé l’association JEA Guinée (jeunes entrepreneurs africains de Guinée) qui a pour mission de promouvoir l’entreprenariat chez les jeunes. Elle est aussi membre du programme Mentor For Change  qui accompagne les jeunes bacheliers pendant et après le bac dans le cadre des orientations ou choix de carrière, voire plus loin. Membre du collectif Guinéenne du 21è siècle, qui se bat pour la défense des droits des femmes.

Celle qui satisfait les femmes guinéennes avec ses produits de beauté, nous a laissé ces mots, « je suis partie prenante de toute motivation et conviction que c’est l’entreprenariat jeune qui constitue l’avenir de notre pays. Comme je le dis souvent, le présent n’est que le socle du futur et le futur reste la suite logique du présent.  Alors posons les bons actes aujourd’hui pour voir leur impact demain car la réussite se forge dans le temps et se trouve au bout de l’effort, » dixit Fanta Sow.

Aminata Diallo

Leave A Reply