Parcours de la chargée de com d’Emmanuel Macron, Sibeth Ndiaye

Pas de doute, l’autre star, c’est elle. Le documentaire « Emmanuel Macron, les coulisses d’une victoire », diffusé le 8 mai 2017 sur TF1, a permis de découvrir, outre le nouveau Président, Sibeth Ndiaye, chargée des relations presse au sein de l’équipe d’En Marche ! Déjà surnommée par les internautes la « Olivia Pope » d’ Emmanuel Macron, la jeune femme n’a pas fini de faire parler d’elle. Retour sur son parcours fulgurant qui l’a mené aux portes, peut-être, de l’Elysée.

Sibeth-Ndiaye-Macron

Sibeth-Ndiaye-Macron

D’origine sénégalaise, Sibeth Ndiaye, 37 ans, est devenue Française en juin 2016. Dans une interview donnée à « Jeune Afrique », elle est en effet revenue sur ses origines et son engagement au sein du Parti socialiste. Le déclic ? L’accession de Jean-Marie Le Pen au second tour de l’élection présidentielle en 2002. Sibeth Ndiaye va alors travailler, entre autre, en tant que secrétaire nationale en charge de la petite enfance et diriger le service de presse de Claude Bartolone. Puis elle fait la connaissance d’Emmanuel Macron pendant qu’elle travaille pour Arnaud Montebourg : « Je l’ai rencontré pour la première fois à l’Elysée, se souvient-elle. Il était d’un abord agréable, avec beaucoup d’humour ». Elle sera ensuite intégrée à son cabinet et n’hésitera pas à le suivre lorsqu’il lance son mouvement En Marche ! le 6 avril 2016.

Depuis, elle affronte des murs de caméra (« Jean-Michel pour M6 où est ta perche ? »), ne lâche jamais son téléphone portable et joue également le rôle de maquilleuse personnelle pour son candidat. Proche de lui, elle confie même une anecdote touchante : « Je me rappelle toujours avec émotion qu’au décès de ma mère, il avait eu la délicatesse de m’offrir un livre de Roland Barthes, « Journal de Deuil ». Il m’a servi de livre de chevet pendant de longs mois ». Véritable boule d’énergie et grande professionnelle, on pourrait aisément imaginer que Sibeth Ndiaye, femme sortie de l’ombre du président élu, ait déjà sa place à ses côtés, à l’Elysée. A cette question, la jeune femme répondait il y a quelques semaines : « C’est à lui de vous le dire, pas à moi ».

Quelque chose nous dit qu’un si grand talent ne devrait pas rester en coulisses.

Source elle.fr